La Gniaque

Survivante d'un cancer du sein Her2 métastasé au foie en 2006, en rémission jusqu'en 2015 avec des chimios à vie. Je cherche à transmettre de l'espoir à travers mon expérience. Cliquez sur l'image, à gauche.

jeudi 16 avril 2009

Aspartame et cancer, un lien ?

Je reviens de vacances, je lis mes mails comme toute internaute privée de PC depuis une dizaine de jours. Je survole les deux newsletter du site Guerir reçues et un lien m'interpelle :

Lire les étiquettes et éviter les additifs dangereux

Les additifs alimentaires sont aujourd’hui présents dans tous les plats préparés. Si leur innocuité est avérée pour la plupart, des questions se posent pour certains et pour d’autres, il n’y a aucun doute, mieux vaut les éviter. Notre forum se penche sur cette épineuse question.
lien vers le forum suivant :
http://www.guerir.fr/communaute/approches-anticancer/cosmetiques/additifs-alimentaire-poisons-mortels/#132309463



Je tombe sur des mises en garde contre l'aspartame, notamment contenu dans les génériques des médicaments que les pharmaciens veulent à tout prix me donner à chaque fois que je présente une ordonnance et moi qui freine des deux pieds.  Je vais en reparler dans un autre billet.

Comme je lis des mises en garde contre l'asparthame, je recherche un peu sur internet et je tombe des nues, plein d'avertissement sur des rapports possibles entre l'asparthame et le cancer.

Maintenant je me méfis des instances suprêmes qui disent que tout va bien dans le meilleur des mondes. Quand je lis un peu trop d'articles prévenant des méfaits de produits ou de technologie sur la santé avec des tas de référence, et en face des autorités affirmant que c'est inoffensif. Je vois un warning clignoter dans ma tête. Je sais combien la pression de lobbys économiquement forts peut faire changer l'interprétation des données ou orienter le choix des personnes chargées de faire les études.

Je trouve un blog repris dans d'autres blogs essayant d'être complet sur la nocivité de l'asparthame.
Je vous mets le lien :
http://pagesperso-orange.fr/webblop/Info/Info.htm
Je vous conseille d'y jeter un oeil et rien que de voir tous les liens vers des articles confirmant ces propos me donne envie de bannir l'asparthame de ma cuisine.
Et puis un article de France soir abordant ce problème :
http://www.francesoir.fr/societe/2009/04/02/sante-une-etude-etabli-un-lien-entre-consommation-d-aspartame-et-cancer-chez-le-rat.html

Je ne sucre plus rien, j'ai toujours préféré le vrai, le sucre de canne et jamais d'asparthame même avant mon cancer.  Mais il ne s'agit pas que de nourriture, je lis que les génériques que je refuse justement, en sont remplis sauf évidemment les clones, ceux que j'accepte. Maintenant j'ai une bonne raison de refuser les génériques même si ils vont me prendre pour une illuminée anti-asparthame, ils auront moins d'arguments pour me vendre leurs génériques.

Le plus dur va être de convaincre mes filles de ne plus jamais macher des malabar ou autres saletés, je n'y suis pas arrivée. J'ai réussi pour l'alimentation, le chocolat, mais pour les bonbons, j'ai dû les laisser ingurgiter toutes ces saletés concentrées. Je vais tout de même vérifier s'il n'y aurait pas un chewing-gum sans asparthame pour qu'elles aient une alternative.

Posté par IsabelleDeLyon à 10:36 - Du Soutien - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,

Commentaires

Poster un commentaire