La Gniaque

Survivante d'un cancer du sein Her2 métastasé au foie en 2006, en rémission jusqu'en 2015 avec des chimios à vie. Je cherche à transmettre de l'espoir à travers mon expérience. Cliquez sur l'image, à gauche.

vendredi 11 septembre 2009

Ceux qui ont battu les statistiques

Du site Guerir, par David Servan-Schreiber

Il y a cinq attitudes qu'on retrouve le plus souvent chez les personnes qui ont eu une survie (et une qualité de vie) exceptionnelle avec un cancer. Les conseils de la responsable du programme "Qualité de Vie" du National Cancer Institute des Etats-Unis...

Lors d’une conférence à Washington sur toutes les façons d’accompagner les personnes qui ont un cancer pour maximiser les bénéfices de leur traitement, j’ai beaucoup aimé la présentation du Dr Julia Roland, responsable du programme « qualité de vie » de l’Institut National du Cancer américain.

Elle parlait de toutes les études qui ont regardé ce qui fait qu’une personne s’en sort bien et vit plus longtemps malgré un diagnostic menaçant et parfois un pronostique très sombre. Et son analyse montrait les cinq facteurs qu’on retrouve le plus souvent chez ces personnes là :

  1. Elles avaient eu accès à des soins de très bonne qualité qui reflètent les standards les plus modernes dans les traitements disponibles.

     
  2. Elles avaient participé activement au choix de leurs traitements, en pesant le pour et le contre des différentes options et en parlant avec leurs médecins. Elles avaient aussi fait le choix d’un style de vie qui maximise la résistance à la maladie (nutrition, activité physique, gestion du stress, tabac, alcool, expositions toxiques…)

     
  3. Elles avaient mis en place et utilisé un réseau d’amis et de connaissances pour être soutenues, à la fois sur un plan pratique (courses, rendez-vous, ménage, etc.) et sur un plan émotionnel pendant la maladie.

     
  4. Elles s’étaient posées des questions sur ce qui apporte le plus de sens à leur vie et s’étaient engagées activement dans ces voies là.

     
  5. Elles avaient développé des activités ludiques d’expression de leur créativité : musique, peinture, poterie, ou poésie…

C’est encourageant de savoir que ce qui permet de vivre plus longtemps c’est bien de s’engager sur le chemin de ce qui nourrit au mieux la vie !


Je dois dire que je me reconnais bien dans les 5 points, le 5ème étant plus pour moi l'écriture et la salsa. Je suis persuadée que prendre sa vie en main joue énormément sur notre moral, sur notre gniaque, sur notre aptitude à se battre, à survivre même si hélas ça ne fait pas tout.

Je vous souhaite de très nombreuses journées remplies de sens.

viebelle2

Posté par IsabelleDeLyon à 14:26 - Du Soutien - Commentaires [3] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , ,

Commentaires

    c'est ben vrai !

    C'est tout moi ça !
    Aujourd'hui je sais ce que je veux bien plus qu'hier...ça c'est certain....
    (j'te réponds dès que j'aurais plus de 5 mns devant moi...je me débrouille comme un manche...plus j'ai du temps...moins je suis organisée...c'est incrédible !!!! Même pas eu le temps de me remettre à mes pinceaux depuis mon retour...il faut dire que j'ai un handicapé à la maison...(rupture tendon d'achille à bonifacio pour mon chéri !!! ça fait des souvenirs)...bah..j'te raconterais ça en détail...bye.
    Bisous.

    Posté par Missmaryflo, vendredi 11 septembre 2009 à 15:51
  • Je te souhaites la même chose, de très nombreuses ANNEES remplies de sens

    Posté par Tili, vendredi 11 septembre 2009 à 19:24
  • J'ai un cancer hormonodépendant et je ne sais pas trop à quoi correspondent toutes ces plantes.
    Je ne prends plus du tout de soja.J'ai peur qu'elles contiennent des ysoflavones.
    Je suis contente pour toi, tu as eu raison d'en parler c'est très important.
    Grosses bises pour toi.

    Posté par yvonne, agsaka,, lundi 28 septembre 2009 à 20:21

Poster un commentaire