La Gniaque

Survivante d'un cancer du sein Her2 métastasé au foie en 2006, en rémission jusqu'en 2015 avec des chimios à vie. Je cherche à transmettre de l'espoir à travers mon expérience. Cliquez sur l'image, à gauche.

vendredi 11 décembre 2009

Ce fameux vaccin

Je suis traitée par chimio toutes les trois semaines et à ce titre, je fais partie des personnes prioritaires pour obtenir le bon de vaccination.
En attendant de le recevoir, je me suis demandée comme presque tout le monde, si je tirerais plus de bénéfices que d'effets secondaires indésirables à me faire injecter ce produit.

Dans les bénéfices, je n'en voyais qu'un, ne pas avoir la grippe A et encore à condition que le virus ne mute pas et ne revienne pas en début 2010 sous une autre forme. Ce qui s'annonce mal, le virus de la grippe porcine a déjà muté avec le virus de la grippe aviaire et ça donne un virus très très méchant, il parait qu'il est rare mais comme je me méfie de ce genre d'information filtrée, je ne sais pas ce qu'il en est réellement.

Dans les effets secondaires indésirables, je pensais aux effets fébriles suivant l'administration du vaccin qui n'est pas une partie de plaisir et à tous les effets secondaires rares et lourds soulevés un peu partout, l'adjuvant nocif, les pathologies neurologiques qui peuvent en découler...

vaccinadjuvant

En fait, il fallait que je me décide si je prenais le risque d'attraper la grippe ou pas.

vaccination


Les recommandations de l'INCA (Institut National du Cancer) sont claires, une personne sous traitement contre le cancer est affaiblie, son système immunitaire n'est pas au top, autant ne pas le charger davantage avec une bataille contre un virus grippal qui pourrait être plus dure à gagner que chez une personne saine ayant toutes ses défenses immunitaires disponibles et mieux armées.

L'INCA recommande aussi que tout l'entourage soit vacciné pour limiter les risques de transmission.

Une autre recommandation que tous les médecins semblent ignorer, pour un patient sous chimio, la vaccination doit être au moins 7 jours après une chimio et 15 jours avant une chimio.

La vaccination pour être efficace doit comporter deux injections, comme l'Etat craint de ne pas avoir un stock suffisant, il réserve les deux injections aux personnes à risque, comprenant tous ceux qui sont sous chimio comme moi. Il faut laisser 3 semaines entre les deux injections.

Si vous avez des chimios toutes les trois semaines, il faut attendre d'avoir eu sa chimio, une semaine après, première injection du vaccin, deux semaines après chimio, une semaine après, deuxième injection du vaccin.

Ce qui signifie pour ceux qui ont herceptine :

  • perfusion d'herceptine, effets fébriles liés à ce produit.
  • une semaine après, vaccin n°1, effets fébriles.
  • deux semaines après, herceptine, effets fébriles.
  • une semaine après, vaccin n°2, effets fébriles.

malade1

Et si on veut bien faire, il faudrait aussi ne pas oublier le vaccin contre la grippe saisonnière, il n'y a pas de raison, elle aussi n'est pas une bonne chose pour un organisme déjà affaibli. Il faut faire ce vaccin,  au moins 3 semaines après mais comme l'hiver est là et qu'il ne faut plus attendre pour se faire vacciner, on enchaîne.

J'ai fait le vaccin contre la grippe saisonnière, il y a deux ans, j'ai été fébrile pendant tout un week-end, vraiment pas bien.

L'hiver dernier, mon oncologue ne souhaitait pas que je me fasse vacciner, herceptine produisant aussi des effets fébriles, ça n'a pas râté, j'ai eu la grippe saisonnière. Elle était particulièrement virulente, je suis restée une semaine au lit, dès que je me levais, j'avais la tête qui tournait, j'avais des frissons, j'avais mal partout et en plus elle provoquait des nausées et me donnait envie de vomir. J'étais très mal.

Mais si je fais trois vaccins, je risque de me retrouver 3 fois pendant 2 jours au lit, ça revient un peu à avoir la grippe.

J'en étais là de mes questionnements, l'envie de me faire vacciner était de plus en plus faible mais en même temps je redoutais de faire partie de ceux qui ont la grippe sous une forme grave. Une fois qu'on a été frappé par le cancer, on se dit que tout peut très bien nous arriver et je redoute beaucoup plus tout.

Je me suis rendue compte, qu'on parlait de vacciner les collégiens et lycéens et je n'avais toujours pas mon bon. J'ai appelé la sécu, après un bref coup d'œil à mon dossier, mon interlocuteur m'a annoncé que j'avais été oubliée.

Alors là, moi informaticienne, j'en étais pantoise, comme est-ce possible?

Je suis en ALD, à 100% pour cette ALD, il suffit de faire une requête dans tous leurs assurés en sélectionnant ceux qui sont en ALD et qui ont une ALD30 (chimio) depuis un mois ou deux, je ne sais pas moi et hop, on obtient une liste de personnes immuno-déprimées.

Apparemment, la sécu n'a pas du tout procédé de la sorte, elle a plutôt gérer l'urgence de façon totalement désorganisée, j'ai pu me rendre compte que je n'étais pas la seule oubliée et que les bons étaient envoyés au petit bonheur la chance.

La sécu m'a promis de me l'envoyer et que j'allais le recevoir sous une huitaine.

Pour ceux qui veulent l'avoir plus vite, il suffit en fait de se rendre dans son centre sécu le plus proche, de faire la queue presque une heure et de repartir avec ce  précieux sésame. Après tout ça prépare à la queue du centre de vaccination qui avoisinera les deux heures pour une grande métropole comme Lyon.

Je ne savais toujours pas si j'allais utiliser ce bon mais entre temps ma fille est revenue de l'école avec la grippe.

J'avais téléphoné le matin pour obtenir un rdv, il a été fixé en fin de journée. Au fil de la journée, j'ai commencé à me sentir de plus en plus fébrile, des frissons le midi, des courbatures, une petite toux, tous les symptômes étaient là mais je ne me trouvais pas trop affaiblie, je n'avais pas besoin de rester alitée.

Lorsque la pédiatre nous a vues, ma fille et moi, elle a diagnostiqué la grippe A, elle m'a fait aussitôt une ordonnance pour que je prenne du tamiflu.

Je prenais déjà depuis la veille, de l'oscillococcinum trois fois par jour, ma fille aussi, nous alternions toutes les deux advil et dolipranne pour limiter la fièvre, du sirop pour calmer la toux.

Le tamiflu a été très bénéfique, il a considérablement diminué les effets de la grippe sur mon organisme.

J'ai eu de la fièvre pendant 48H, et puis je me suis sentie beaucoup mieux. J'étais fatiguée mais rien de bien méchant.

Comment savoir si c'est la grippe A et non la saisonnière?

Hé bien, il y a une grosse différence, j'ai senti tout de suite mon système respiratoire gêné, comme si j'avais de l'asthme et ça la grippe saisonnière ne m'a jamais fait cet effet.

Finalement, je suis bien contente d'avoir eu la grippe, elle n'était vraiment pas méchante, je n'étais pas trop mal en point et je n'ai plus à me faire vacciner.

vaccingrippe

Pour la petite anecdote, j'ai reçu le bon de vaccination 5 jours après et je n'ai toujours pas reçu celui de mes deux filles. Mais chez nous, personne n'ira se faire vacciner et je continuer à prendre tous mes compliments alimentaires tous les jours, gelée royale en plus en hiver et un petit cocktail de supradyn en plus pour ce changement de saison toujours fatiguant.

Posté par IsabelleDeLyon à 11:11 - Du Soutien - Commentaires [6] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , , ,

Commentaires

    bonjour isabelledelyon
    contente que vous ré écrivez sur votre blog
    cela faisait longtemps et nous n avions plus de vos nouvelles
    pas de vaccination a la maison
    biz nallie

    Posté par nallie, vendredi 11 décembre 2009 à 13:30
  • Ben moi aussi j'ai hésité et finalement je l'ai fait et le reste de la famille aussi. J'ai attendu un peu pour les enfants car avec adjuvant c'était exclu. Finalement on a été vacciné tous les trois sans adjuvant après être allé cherché le fameux sésame à la sécu et avoir attendu 3h30 la fameuse piqûre ! Pour courroner le tout sur les 3h30 nous avons passé 2 h dehors : du coup Paul était très mal le lendemain. Heureusement tout est rentré dans l'ordre aujourd'hui !
    Contente de te revoir
    Bizzzzzz
    Odile

    Posté par bikounou, vendredi 11 décembre 2009 à 21:57
  • ça c'est fait !

    Depuis Mercredi je suis vaccinée (j'avais reçu mon bon samedi dernier). Mes enfants sont venus avec moi (sans bon) et eux aussi ont été vaccinés...ça nous a pris 1h15 en tout.
    Pas du tout de fatigue pour moi. Les enfants étaient un peu plus fatigués le lendemain...
    Je n'ai pris aucune précaution vis à vis de l'injection d'herceptine...ma prochaine a lieu après demain !!!
    Nous avons reçu une dose chacun de 0.25 ml de Panenza (sans adjuvant). Nous retournerons faire la deuxième injection début janvier.
    J'y suis allée, très sereine....après avoir attentivement écoutée deux médecins généralistes dont le discours était exactement le même.

    Posté par Missmaryflo, samedi 12 décembre 2009 à 14:52
  • Derrière

    Cette foutue grippe est derrière toi, c'est l'essentiel ! Mais tu sais qu'on parle aussi bc du Tamiflu et de ses effets, en fait, d'un côté comme de l'autre, on soigne le mal par le mal.
    Mais on est habituée ;o)
    Contente de te revoir sur la toile
    Méli

    Posté par Mélilotus, lundi 14 décembre 2009 à 08:33
  • Ma fille ainée qui est scientifique a fait vacciné ses enfants et elle et son mari l'ont fait également.
    Je reviendrai dans un moment, je vais petit déjeuner.
    Bizzz

    Posté par yvonne, jeudi 17 décembre 2009 à 08:51
  • Oui c'est pour éviter qu'il se multiplie et qu'il mute qu'il faut se faire vacciner mais moi, je n'ai pas eu de bons.
    Bisous

    Posté par yvonne, vendredi 18 décembre 2009 à 20:36

Poster un commentaire