La Gniaque

Survivante d'un cancer du sein Her2 métastasé au foie en 2006, en rémission jusqu'en 2015 avec des chimios à vie. Je cherche à transmettre de l'espoir à travers mon expérience. Cliquez sur l'image, à gauche.

vendredi 23 juillet 2010

Palourde royale

En parcourant les blogs que je suis fidèlement, je suis tombée sur une vidéo qui me fait pleurer de rire. Je l'ai vue sur le blog de Tili : Elle est folle celle là.

Rien à voir avec le cancer, mais rire fait partie des grandes choses qui nous font du bien, à consommer sans modération.

Mercredi soir, nous étions invités chez des amis. La plupart des convives étaient des informaticiens et comble de malheur, alors que nous devions profiter de la piscine pour ressentir moins les effets de la canicule lyonnaise. Il s'est mis à tomber des trombes d'eau et nous nous sommes tous retrouvés à l'intérieur. Ça n'avait rien altéré à notre bonne humeur. Comme nous sommes informaticiens et très présents derrière nos écrans d'ordinateur, cette vidéo que j'avais mise sur mon mur facebook avait déjà commencé à circuler. Ceux qui l'avaient vue ont voulu à tout prix en faire profiter ceux qui ne la connaissaient pas encore. Nous avons déliré au moins pendant une heure avec cette palourde royale, il est vrai que l'apéritif était bien avancé...

Le pic d'hilarité a été atteint lorsqu'une compagne a fait un lapsus et au lieu de parler de la palourde, a eu le malheur de prononcer "poutre", désormais ce surnom va suivre son ami... Mais je suis à peu près certaine qu'il n'en souffre pas trop, ça m'étonnerait que ça ne flatte pas son égo masculin...

Je vous conseille de la regarder, attendez surtout de voir à quoi ressemble cette bestiole. On pourrait presque penser qu'il s'agit d'un fake...

 

Posté par IsabelleDeLyon à 15:02 - Hors sujet : détente - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , , ,

Commentaires

    Contente d'avoir partagé avec toi ce grand moment de télé Canadien.
    J'en ai pleuré de rire aussi avec mon Chum, trop trop drôle

    Posté par Tili, samedi 24 juillet 2010 à 05:03

Poster un commentaire