La Gniaque

Survivante d'un cancer du sein Her2 métastasé au foie en 2006, en rémission jusqu'en 2015 avec des chimios à vie. Je cherche à transmettre de l'espoir à travers mon expérience. Cliquez sur l'image, à gauche.

mercredi 4 août 2010

Le soleil et herceptine

J'ai grandi dans le midi. J'ai été à l'école à Nice puis dans le var. A la sortie des classes, ma mère nous emmenait à la plage. Depuis notre jardin, nous voyions la mer. Ensuite j'ai fait mon collège et mon lycée à Toulouse. Nous avons toujours eu une piscine dans notre jardin. J'ai toujours aimé sentir la caresse des rayons du soleil, me faire sécher ainsi est un réel plaisir.
J'ai l'avantage d'avoir la peau mate, je bronze très facilement, ma peau fait bon ménage avec le soleil.
Lorsque j'ai eu mes chimios lourdes, taxotère, les médecins m'ont mise en garde contre les expositions au soleil. Ma peau était très fine et j'avais remarqué qu'au lieu de bronzer, je brulais. Je m'enduisais d'écran total et je ne m'autorisais le plein soleil qu'à des horaires où il était moins ardent. Je ne pouvais pas me priver de ce plaisir estival. J'essayais juste d'être raisonnable.
Depuis que ces chimios sont terminées, j'ai continué avec herceptine, ça fait 4 ans. Chaque été, on me rappelle qu'il faut que je fasse attention.
Comme je suis quelqu'un qui a besoin de vérifier, j'ai quand même tenté les expositions au soleil, c'est que c'est à vie ces perfusions d'herceptine alors avant de m'en priver définitivement, je teste.
J'ai remarqué que je tolérais très bien le soleil. Je m'enduis de crème solaire. Je commence pour le corps, par de l'écran total et puis je passe à du lait solaire, plus facile à étaler excepté sur mon visage. Là, toute l'année, que ce soit à la montagne en hiver ou l'été, je mets de l'écran total bio. J'ai beaucoup plus facilement des tâches brunes et je trouve ça très très moche alors je fais très attention. J'essaye aussi de garder mon visage à l'ombre, s'il n'y a aucun parasol ou ombrage dans les environs, je mets un chapeau,.
Je peux ainsi continuer à me faire plaisir en prenant des bains de soleil en toute sécurité.
Je confirme le soleil et herceptine font très bon ménage chez moi.
Et puis si j'ai herceptine, c'est bien pour me permettre de vivre et de profiter de la vie, pas pour me priver de tout ce que j'aime...

personnages_vacances_29

Attention tout de même, chacun a une tolérance différente au soleil, ne me prenez pas pour exemple mais si comme moi, c'est quelque chose à laquelle vous tenez. Tester doucement et vous verrez bien comment votre peau réagit.
Mais effectivement, les chimios lourdes sont photosensibles, votre peau est différente et ne lésinez pas sur les crèmes solaires, bio de préférence.

Et une dernière remarque, mes yeux sont plus sensibles au soleil. Je porte en général des lunettes de soleil indice 3 mais au ski ou à l'Ile Maurice avec le sable blanc, la réverbération est extrême, je suis obligée de porter un indice 4, sinon je mets mes yeux au supplice. Avant le cancer, je n'avais jamais eu ce problème. Je pense que c'est à mettre en relation avec les traitements.

Posté par IsabelleDeLyon à 15:01 - A parcourir : ma Pensine - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , ,

Commentaires

  • Ahhhh la douce caresse du soleil sur le visage...
    Moi c'est au niveau des zones irradiées que ça craint beaucoup, j'ai trouvé une parade qui me va très bien... Un T-shirt anti UV

    Posté par Tili, jeudi 5 août 2010 à 12:08
  • merci

    Je découvre votre site avec plaisir car je suis sous herceptin et j'y ai appris énormément de choses.

    Merci à vous

    Posté par badnew, samedi 8 août 2015 à 10:39

Poster un commentaire