La Gniaque

Survivante d'un cancer du sein Her2 métastasé au foie en 2006, en rémission jusqu'en 2015 avec des chimios à vie. Je cherche à transmettre de l'espoir à travers mon expérience. Cliquez sur l'image, à gauche.

lundi 6 septembre 2010

Premier jour de vraie reprise

J'ai repris le travail lundi dernier mais mes filles n'allaient pas à l'école, le vrai rythme un peu speed n'était pas encore enclenché. Mercredi, j'ai eu ma journée marathon pour équiper mes filles pour toutes leurs nouvelles activités, équitation et natation. J'ai encore le temps de voir venir pour le ski. Jeudi et vendredi, je ne travaillais pas puisque j'ai eu ma perfusion jeudi et je suis toujours arrêtée deux jours à cette occasion. J'ai pu gérer la rentrée des filles plus sereinement. J'ai surtout pu faire la sieste jeudi, j'en avais grand besoin après la semaine passée en Bretagne à se coucher à pas d'heure tous les soirs, trop occupés à papoter et à profiter d'être ensembles.
Vendredi soir, nous sommes partis, pour le week-end, à la montagne. Nous avons eu un temps magnifique, l'impression d'être toujours en vacances. Mon mari a pu s'occuper un peu du potager, il pu récolter pas loin de 90kg de pommes de terre. Nous pourrons les déguster tout au long de l'hiver.
Et moi je n'ai strictement rien fait, à part lire, dormir, bronzer. J'ai enfin terminé mon livre que je trainais depuis quelques semaines. Je me suis replongée dans Françoise Sagan. J'avais lu tous ses livres, voici quelques années mais j'ai envie d'en relire plusieurs.
Et aujourd'hui, le rythme soutenu de notre quotidien est reparti mais là je suis bien reposée et gonflée à bloc d'énergie.
Je vois que les vacances sont bien terminées, je n'ai eu aucun problème pour mon cours de gym ce midi, ce qui était bien loin d'être le cas lundi dernier.
Et ce soir, nos cours de salsa reprennent pour mon plus grand bonheur.
J'ai adoré voir mes filles rentrer dans la classe supérieure mais je n'ai pas ressenti autant d'émotions que l'année dernière. Je m'habitue trop aux bonnes choses. Elles étaient heureuses de retrouver leurs amis mais auraient bien prolongé les vacances. Elles n'ont pas eu le temps de s'ennuyer et moi non plus mais l'ennui est un mot que je ne connais pas. J'ai beaucoup trop de choses à faire, de projets. J'apprécie aussi d'être seule, de me retrouver et je jongle entre mes envies et mes priorités du moment, méditer au calme, lire un bon bouquin, faire du shopping, surfer sur le web...

Pour profiter de cette rentrée qui n'est pas que scolaire mais aussi culturelle, demain soir, nous allons assister à un vernissage de pastels, le tout dans une ambiance de musique slave. Mes filles sont partantes pour venir avec nous.

Posté par IsabelleDeLyon à 14:50 - A parcourir : ma Pensine - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , , ,

Commentaires

    quand on commence à ne plus trouver chaque instant merveilleux...

    .... ça veut dire aussi que le temps a passé, et ce n'est pas mal du tout
    Je te cite: "Je m'habitue trop aux bonnes choses", oui, mais le moyen de faire autrement? tu es humaine, Isa, si, si. Alors les vieux réflexes reviennent même après avoir senti le vent du boulet de si près!!!!
    Moi aussi je me suis remise à m'énerver pour des bêtises, alors que bien sûr je m'étais jré que jamais plus....

    Pour moi, c'est signe qu'on va mieux!
    Bonne rentrée à toi, moi je vais me remettre au sport, laissé pas mal de côté avec ces 3 semaines de travaux de cuisine, un chantier complet!!! Mais que c'est beau!
    Dès qu'on a de l'argent, notre prochain projet ... devine... un petit appart à la montagne. Comme vs, on est fans de ski/snowboard et on habite à 1h30 des Grisons (Klosters, Davos, Flims, etc)
    Bises helvètes
    Isabelle

    Posté par Isasuisse, lundi 13 septembre 2010 à 15:20

Poster un commentaire