La Gniaque

Survivante d'un cancer du sein Her2 métastasé au foie en 2006, en rémission jusqu'en 2015 avec des chimios à vie. Je cherche à transmettre de l'espoir à travers mon expérience. Cliquez sur l'image, à gauche.

jeudi 28 octobre 2010

Journée de repos fatiguante : le marathon

Comme mes filles sont en vacances chez ma mère cette semaine, et qu'on a refusé de déplacer mon jour de temps partiel, accolé au week-end, j'avais l'espoir que ce mercredi, pour une fois, serait une journée où je n'aurais pas besoin de courir et  que j'aurais un peu de temps pour moi.

Je devais aller faire les courses dans mon hypermarché refait à neuf et j'avais rendez-vous chez le coiffeur à 14H. Un programme assez light qui me laissait pas mal de plages de repos.

Ma mère, mon beau-père et mes filles sont rentrés de la méditerranée mardi soir comme prévu mais tous avec la gastro...
Ma fille aînée que j'avais amenée chez le médecin la semaine dernière pour une bronchite asthmatiforme, toussait toujours beaucoup malgré la cortisone, ce qui n'arrangeait rien à sa gastro.
J'ai décidé de prendre rendez-vous chez la pédiatre, je n'avais pas réussi à obtenir un créneau la semaine dernière compatible avec les horaires d'école et mes temps de déplacement démentiels à cause des barrages présents partout dans mon quartier.
Je m'y suis prise à l'ouverture du cabinet et je devais y amener ma fille en fin de matinée. J'ai prévenu ma mère que je passerai la chercher après mes courses.
Aussitôt levée, mon mari a été bipé, il était d'astreinte et devait intervenir tout de suite par le biais d'une connexion informatique depuis son ordinateur. Il a mis pas mal de temps à résoudre le problème. Quand il a eu fini, il est venu prendre son petit déjeuner avec moi, le téléphone a sonné encore une fois, il est reparti sur son ordinateur. Je me suis préparée, prête pour aller faire mes courses. Il s'est douché et s'est alors rendu-compte qu'il n'y avait plus un seul train pour St-Etienne, son lieu de travail,  à cause de la grève. J'avais besoin de la voiture pour aller faire mes courses et chercher mes filles dans un autre arrondissement et les amener chez la pédiatre. Il a prévenu son travail qu'il n'avait pas de moyen de locomotion, on lui a dit de rester chez lui et de travailler depuis notre domicile pour cette journée.
Une fois arrivée au magasin, tout avait été tellement changé, nouveau concept, que je ne trouvais plus rien et j'ai mis deux fois plus de temps à faire mes courses. J'ai foncé récupérer mes filles, la plus jeune s'était mise à se plaindre de l'oreille. Et moi qui dis qu'elles ne sont jamais malades....
La pédiatre nous a reçues, E. avait bien une otite, J. une sorte d'asthme, inhalateur de cortisone pendant un mois, plus deux solupred le matin pendant quelque jours. Mes filles étaient mortes de fatigue, J. avait réveillé tout le monde 5 fois dans la nuit à cause de sa gastro.
Elles ont voulu rester avec moi pour la journée. Je les ai ramenées chez nous. Elles sont allées faire la sieste pendant que j'étais chez le coiffeur, ensuite j'ai ramené la plus jeune chez le coiffeur, la coupe de la semaine précédente ne me convenait pas. C'était une apprentie qui l'avait coiffée et ratée en voulant faire un dégradé qui ne ressemblait à rien. Une fois de retour chez moi après m'être fait une ennemie (l'apprentie), je suis allée à la pharmacie acheter leurs médicaments et mon nécessaire pour ma perfusion de la semaine prochaine. Je suis passée à Monoprix récupérer ce que je n'avais pas pu avoir le matin.
Il était 18H15, l'heure de ramener mes filles chez ma mère. Mon mari devait récupérer une pièce dans notre magasin de bricolage préféré pour la montagne. Nous sommes rentrés chez nous à 20H passé...
Même pas eu le temps d'un resto en amoureux le midi, mon rêve d'une journée de repos rien qu'à moi était parti en fumée...

fumee3

Je suis allée me coucher de bonne heure super fatiguée. Vivement une journée de boulot que je puisse me reposer, LOL. Heureusement je ne travaille qu'une seule journée la semaine prochaine, le mercredi justement. Demain soir je suis en congés pour 4 journées avec toute ma petite famille, repos bien mérité que nous allons mettre à profit en grande partie à la montagne. En attendant :

fatigue2

Posté par IsabelleDeLyon à 16:28 - A parcourir : ma Pensine - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , , ,

Commentaires

    Journée presque normale d'une mère de famille,LOL.

    Pour les coupes de cheveux, j'aurais tellement à dire.

    J'ai également la gastro. Pourquoi attrape-t-on tant de gastros ?

    Bizzz

    Posté par yvonne, agsaka,, vendredi 29 octobre 2010 à 13:56

Poster un commentaire