La Gniaque

Survivante d'un cancer du sein Her2 métastasé au foie en 2006, en rémission jusqu'en 2015 avec des chimios à vie. Je cherche à transmettre de l'espoir à travers mon expérience. Cliquez sur l'image, à gauche.

jeudi 26 mai 2011

Et c'est reparti pour un tour...

Début avril, lors de mon contrôle annuel de mes seins, le radiologue a classé le malmené en ACR4 sur une échelle allant de 0 (super sain) à 5 (cancéreux). J'ai eu droit à une biopsie trois jours après, une quinzaine de prélèvements. J'ai dû attendre une longue semaine pour apprendre qu'il n'y avait aucune cellule cancéreuse. Je suis partie en vacances rassérénée. Le seul hic, c'est qu'il m'avait dit qu'il faisait suivre les comptes-rendus à ma gynéco, dans le même hôpital que lui mais elle n'en a jamais rien su. Je suis partie en vacances. La semaine dernière soit un peu plus d'un mois après ces péripéties, j'avais justement rendez-vous avec ma gynéco. J'avais aussi amené les comptes-rendus de mes lipomodelages, elle avait déjà le premier. Elle a tout lu et a compati à ces angoisses que je venais de traverser. Je sais que c'est vraiment sincère. Sa soeur a eu un cancer du sein l'an dernier, elle est passée de l'autre côté de la barrière, du côté des patients. Et puis notre discussion a pris un autre chemin.

En sortant de son rendez-vous, jeudi dernier, une semaine tout juste, je suis aussi allée déposer un exemplaire de mon tas de comptes-rendus auprès du secrétariat de mon oncologue, d'où l'avantage d'avoir tout ce petit monde dans les mêmes lieux même si c'est très étendu. Et puis je n'y pensais plus, enfin presque.

Le CLB qui gère mes perfusions à domicile avait pris sans me consulter un rdv avec mon oncologue pour mi-juin. Je les ai appelés lundi et j'ai fait annuler ce rdv. C'était une sorte de présage, mauvais présage mais qui est passé incognito.

Ce soir, après une journée de boulot, ma fille arrive avec le téléphone fixe en m'informant que c'est Dr B. Tiens! étonnée, je me demande pourquoi mon oncologue appelle. Naïvement je me dis qu'elle doit se demander pourquoi j'ai pris un rdv puis annuler. Mais pas du tout. Elle a lu attentivement mes comptes-rendus et sur le rapport de l'anapath, il est écrit que j'ai de l'hyperplasie mammaire légèrement atypique. Voilà le mot de trop : "atypique", c'est un gros mot dans mon cas. Elle m'explique qu'ils se sont réunis en comité lundi dernier et qu'ils ont planché sur mon cas. Ils préfèrent qu'on m'enlève ces cellules atypiques. Je l'écoute incrédule. Moi qui croyais que cet épisode était terminé. Fausse joie. Ce n'est pas du tout le cas.

Je ne sais même plus si elle a prononcé 7 cm ou 7 mm, je lui ai demandé si ça ne pouvait pas être lié au lipomodelage. J'ai aussi précisé que j'avais vu sa collègue, le Dr G., ma gynéco, et qu'elle ne s'est pas manifestée en lisant ce compte-rendu. Entre-temps elles se sont vues et entendues. Elles sont d'accord toutes les deux, il faut enlever ces cellules atypiques qui pourraient virer cancéreuses un jour prochain. Autant éliminer ce risque plutôt que de le courir. Et mon sein tout refait par ces deux lipomodelages ?
Elle m'assure que ça ne sera rien, juste un peu gratter sur la cicatrice, là où se trouvent les atypiques. Ben voyons. La dernière fois, on devait juste gratter autour de la tumeur et je me suis réveillée avec un quart de sein en moins. Je me méfie. De toute façon je n'ai pas le choix, entre gratouiller comme elle me le dit si bien et me retaper une chimio lourde dans quelques mois. Je vais aller me faire gratouiller le plus rapidement possible.

Elle passe le relais à Dr G. qui va se charger de ce gratouillage dans les normes pour que ça redevienne typique. Mon sein adore jouer les atypiques. Il faudrait qu'il comprenne que ce n'est du goût de personne, à commencer par moi qui vais avoir droit à un petit coup de bistouri.

J'ai tenté d'appeler le secrétariat de Dr. G. pour en parler avec elle et fixer un rdv, "sans urgence" a insisté mon oncologue. Je n'ai eu que sa secrétaire. Je dois rappeler demain matin. J'ai aussi tenté d'appeler le chirurgien qui a procédé à mes lipomodelages pour savoir si ça ne pourrait pas être lié et si jamais c'est le cas, on peut toujours rêver, il pourrait les rassurer. Peine perdue, il n'était pas là non plus, ni sa secrétaire.

Sus aux atypiques, nouvelle bataille en vue. Je sais que je viens de commencer le voyage mais je ne sais pas où il va me mener. Le cancer est toujours plein de surprises, jamais où on les attend.

Je vous tiens au courant de la suite qui ne va pas manquer d'alimenter ce blog avec le moins de rebondissement si possible ou alors j'aimerais bien que ce soit en ma faveur pour une fois.

En tout cas, moi je préfère cette atypique, elle a au moins le mérite de me faire sourire. Ce qui n'est pas du tout le cas de mes atypiques.

hippie


Mes précédents posts racontant mes déboirs ACR4 d'avril 2011 :

Il est passé par ici, il repassera par là...

L'homme qui tire plus vite que son ombre

Pas de cancer dans mon sein : 5 ans de survie

Et la suite à cet article :

Compte à rebours enclenché : J - 3 semaines

Concernant les lipomodelages :

Bientôt de nouveaux seins, j'en rêve

Ça y est j'ai eu mon lipomodelage

Suite lipomodelage

Second lipomodelage programmé

Je vais bien, tout va bien

Second lipomodelage + 3 mois

 

Posté par IsabelleDeLyon à 22:28 - Cancer : ma Bataille - Commentaires [7] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , ,

Commentaires

    ma nine!

    ok on y va ! et on avance avec toi! je t'embrasse et te lis et te soutiens virtuelle mais bien réelle Isabelle!
    faith

    Posté par faith, jeudi 26 mai 2011 à 22:50
  • Bon des cellules atypiques et nous on attend avec toi la suite des évènements et de tes rapides nouvelles !!!!
    je t'embrasse fort ma belle !
    Catherine

    Posté par catherine, jeudi 26 mai 2011 à 22:56
  • Les nénéstraterrestres

    Salut Frangine mutante,
    J'ai la vague impression d'avoir entendu ce gros mot là quelque part y a pas longtemps. "Atypique". C'est pourtant, en général un qualificatif que j'affectionne, mais bizarrement, comme toi, pas spécialement quand il circule entre mes Docs. Alors oui, gratouille nous ça vite fait bien fait, vire nous ces malotrus avant mutation, bistouriman (même si y en maaaaaaaarrrrre qu'il peaufine le patchwork!) étant tout de même largement préférable au bar à cocktails.
    Des bises tendres soufflées de ma p'tite planète de l'ouest
    Hélène

    Posté par Hélène, vendredi 27 mai 2011 à 02:26
  • il va falloir remonter sur ton vélo et pédaler à nouveau...mais je suis certaine que tu arriveras en haut de la colline! dans l'attente de tes nouvelles je t'envois tout mon soutien et un gros calin - bises

    Posté par kate, vendredi 27 mai 2011 à 09:06
  • atypiques

    je crois que nous sommes presque toutes...atypiques...
    je l'ai entendu dire aussi pour une tumeur qui croît de rien à 7 cm en 5 mois, pour une analyse positive et négative des cellules au niveau hormonal ( RE-, RP+), pour l'altération importante de la voix après la radiothérapie (1 an de séances d'orthophonie...), etc...j'en passe!

    j'imagine bien ton angoisse devant ces nouvelles au moment où tu te croyais enfin tranquille...
    alors, tant pis pour ces gratouillages qu'on te promet, tu n'as guère le choix, et je sais que tu vas affronter une fois de plus ce challenge inattendu.

    je t'envoie plein d'ondes positives et je t'assure de mon amitié, Biquette.

    Posté par biquette, vendredi 27 mai 2011 à 09:29
  • Merci pour le partage

    Posté par mutuelle swiss, vendredi 27 mai 2011 à 11:45
  • Une vraie douche écossaise ! Je pense bien à toi. Bon courage.

    Posté par Fred paresseuse, vendredi 27 mai 2011 à 14:16

Poster un commentaire