La Gniaque

Survivante d'un cancer du sein Her2 métastasé au foie en 2006, en rémission jusqu'en 2015 avec des chimios à vie. Je cherche à transmettre de l'espoir à travers mon expérience. Cliquez sur l'image, à gauche.

vendredi 16 mars 2012

Mes ongles, pas un modèle pour ma fille

Depuis mes traitements, mes ongles survivent.

La chimio lourde, taxotère, a eu un effet dévastateur sur eux. Elle peut tous les faire tomber. De toute façon, elle les laisse rarement intacts. J'ai fait extrêmement attention à eux. J'avais une réelle phobie de les voir tomber. Je les limais très souvent, je les enduisais sans cesse de vernis pour les renforcer. Je les regardais noircir, se décoller peu à peu, avec une grande appréhension. Je me demandais comment j'allais bien pouvoir glisser mes pieds sous les draps, sans ongle, sans ressentir de douleur, ou au moins de gêne. Sans parler des chaussettes, chaussures fermées, etc...

Et puis j'ai réussi à les faire tenir bon gré, mal gré. Ils ne tenaient plus beaucoup mais ils ont pu repousser très lentement jusqu'à pouvoir couper toute la partie complètement noire qu'étaient devenus mes ongles. J'ai bien dû attendre un an pour ne plus avoir de trace des effets de taxotère sur mes ongles.

Je suis passée à herceptine seule. Comme ce traitement freine le renouvellement cellulaire, ils repoussent au ralenti. Ils sont aussi fragilisés. Je ne peux plus les laisser pousser plus longs que le doigt, sinon ils se cassent, s'ébrèchent et la cassure se fait dans toute la longueur de l'ongle, menaçant de le séparer en deux à chaque fois qu'il s'accroche. Certains ont le blanc en forme de vague qui peut descendre jusqu'au milieu de l'ongle, comme si la partie dégénérée n'était pas renouvellée assez rapidement. Aux pieds, les ongles des deux gros orteils sont noirs vers les côtés extérieux et intérieurs. Je porte du vernis de couleur et je veille à les avoir bien court pour éliminer au maximum cette partie morte. Des analyses de prélèvement ont confirmé qu'il ne s'agissait pas de mycose. Très souvent, je dois remettre du vernis uniquement sur ces parties noires, comme si mon ongle l'attaquait à cet endroit.

Je suis habituée à faire très attention à mes ongles. Obligée de les couper courts pour éviter qu'ils ne soient trop abîmés, recouverts de vernis pour qu'ils soient plus solides. Je ne supporte pas qu'on appuie dessus, c'est devenu désagréable, comme plus sensible désormais.

Ma plus jeune fille, E., 7 ans, est très coquette, très féminine. Elle adore avoir les ongles longs, vraiment longs, "comme les dames" me dit-elle. Elle y fait attention, les regarde, les admire. Elle en tire une certaine satisfaction.
Mais comme justement, elle n'a que 7 ans, je dois les couper de temps en temps et à chaque fois, bien que ça revienne fréquemment, c'est une crise.
Elle pleure avant que je commence, persuadée que je ne vais laisser aucun bord blanc. Elle affirme que ça la gêne, me promet qu'elle va les limer. Elle courre se cacher pour éviter ce supplice. Pourtant je la respecte et je laisse ce fameux petit contour blanc autour de chaque ongle. Une fois coupés, ses ongles sont plus longs que les miens au quotidien mais ils ne correspondent pas à ce qu'elle souhaite, de très longs ongles colorés.
J'ignore si c'est uniquement pour imiter les dames qu'elle voit dans les magasines, à la télé, sur les affiches et tout simplement autour d'elle ou si une certaine phobie de mon cancer ne tendrait pas à s'exprimer à travers cette idée fixe. Après tout, cheveux longs, ongles longs, sourcils founis, cils volumineux sont autant de signes de bonne santé qui nous deviennent inaccesibles pendant nos traitements.

maquillage-noel-dior-1

Pour le moment j'ai juste pu en récupérer un seul de ces signes extérieurs de normalité, les cheveux longs. Et encore j'ai mis du temps à accepter qu'ils ne soient plus aussi volumineux qu'avant. J'en avais une masse conséquente et avant le cancer, je recevais très souvent des compliments à leur sujet. Mais depuis les traitements, je les trouvais minables. J'ai tout de même fini par réussir à faire leur deuil et à accepter mon nouveau volume réduit. Il m'a fallu quand même 5 ans et demi pour leur accorder le droit d'arriver aux épaules.

Et pour ma fille, tant que ça ne se traduit pas par d'autres symptômes, je peux encore éviter de culpabiliser une fois de plus sur les meffets du cancer sur mes proches et rejetter la faute sur l'identification aux modèles féminins imposés par les médias. Et m'estimer heureuse qu'elle ne soit pas attirée par ça :

guimauves

 

Posté par IsabelleDeLyon à 10:44 - A parcourir : ma Pensine - Commentaires [5] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , ,

Commentaires

    Idem...pfff!!!

    Posté par beacaza, vendredi 16 mars 2012 à 13:10
  • Pareil ! J'ai perdu mes 2 ongles des gros orteils...bien sur ,avec le temps -9ans-ils ont repoussé!
    Si vous connaissez des vernis adéquats,merci de les indiquer
    Bonne fin de journée avec ce petit soleil de printemps !

    Posté par monik, vendredi 16 mars 2012 à 16:32
  • produit pour les ongles

    Coucou Isa,

    Je comprends ce que tu vis avec tes ongles. Sans avoir fait de chimio, je prends Arimidex depuis mars 2009 et j'ai subi et je subis encore de la fragilité à mes ongles. L'annulaire gauche est fendillé sur toute la longueur et je ne peux le laisser pousser parce que tout comme toi j'ai peur qu'il se fendille davantage en l'accrochant et qu'il s'arrache. Je vis aussi une grosse perte de cheveux depuis que je prends Arimidex et chaque fois je suis étonnée de voir la grosse quantité que je perds à chaque lavage.

    Pour tes ongles j'ai ajouté un lien qui te viendras en aide. J'utilise ces produits pour mes ongles (durcisseur vitaminé et la crème pour masser l'ongle). Je remarque une belle amélioration et ils poussent et ils sont durs. Je les masse par la suite avec une huile pour les ongles afin de les hydrater parce que j'ai remarqué que lorsqu'ils sont longs, ils se cassent à la moitié de l'ongle et ce n'est pas évident de le couper jusqu'à la chair. Pour les cils j'utilise le gel qui s'applique comme un mascara et la nuit et je remarque depuis un mois que mes cils ont allongés et ils deviennent plus fournis. J'espère que ces petits conseils t'aideront.
    Bonne fin de journée à toi, bisous, France


    http://bfrance.over-blog.com/article-trucs-pour-avoir-de-beaux-ongles-77730367.html

    Posté par france, vendredi 16 mars 2012 à 19:27
  • Je viens de mettre un lien sur mon blog vers le tien .
    Car te lire donne effectivement la "gniaque "
    Je viendrai te voir souvent .
    Et oui c'est "l'image " de la femme obligatoire longs cheveux , tout comme les cils et les ongles et les seins et la bouche pulpeux ......
    La femme c'est plus complexe que ça , là c'est du formatage à but commercial .

    Posté par vv bleue, mardi 20 mars 2012 à 14:01
  • Felicitations

    Super article. Merci Continue !

    Posté par nathalia, mercredi 21 mars 2012 à 22:07

Poster un commentaire