La Gniaque

Survivante d'un cancer du sein Her2 métastasé au foie en 2006, en rémission jusqu'en 2015 avec des chimios à vie. Je cherche à transmettre de l'espoir à travers mon expérience. Cliquez sur l'image, à gauche.

jeudi 26 mai 2011

Lorsque quelqu'un me dit ..., je lui souris

J'ai envie de vous faire partager un texte de Claire Bressy, bio-thérapeute que vous pouvez retrouver sur son site "L'Oiseau de Claire" ou sur facebook. Je lui souris Claire Bressy Lorsque quelqu'un me dit qu'il est heureux, je lui souris, Son bonheur porte en moi les fleurs de la joie. Je remercie sa sagesse qui lui permet de le dire,car bien souvent le bonheur reste silencieux,laissant la croyance pour beaucoup qu'il n'existe pas...Lorsque quelqu'un me dit qu'il souffre de son passé, je lui souris, ...Non par dédain ou... [Lire la suite]
Posté par IsabelleDeLyon à 18:10 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , ,

lundi 23 mai 2011

Je suis une personne, pas un cancer

J'aime beaucoup la campagne diffusée actuellement destinée à changer le regard des gens sur le cancer et surtout sur les cancéreux dont je fais partie. Tellement de fois, j'ai eu le sentiment d'être assimilée à mon cancer provoquant de la peur, du rejet, de la fuite, toutes sortes de réactions intempestives si éloignées de celles dont j'avais besoin. Je sais bien que c'est mon cancer qui en est la cause, cette maladie mortelle qui effraie tout le monde à juste titre mais je le clame haut et fort : Je suis une personne,PAS un cancer ... [Lire la suite]
samedi 21 mai 2011

Journée cancer trèèèèèès longue : vive la reprise

Nous sommes revenus de vacances voilà 10 jours. Comme pour une fois j'avais eu ma perfusion d'herceptine en plein milieu des vacances, j'étais libre comme l'air pour reprendre le boulot. Entendez par là, sans chimio, sans autres préoccupations que celles des gens en bonne santé. Le mercredi, j'ai quand même dû aller au CLB, le centre anti-cancer, ma fille avait rdv avec sa psy. Elle n'a plus d'angoisses pour dormir. Elle n'a plus peur que je meurs pendant la nuit. La psy s'est juste rendu-compte que J. était un peu trop entière,... [Lire la suite]
Posté par IsabelleDeLyon à 10:14 - - Commentaires [3] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , ,
jeudi 19 mai 2011

40 ans : j'y suis arrivée

Lorsque j'ai appris que j'avais un cancer métastasé en 2006, survivre 5 ans était mon premier objectif. Il me semblait difficile à réaliser avec ce cancer agressif qui avait déjà envahi un organe vital, le foie, et me grignotait de l'intérieur. Mes filles avaient 4 ans et 15 mois, je me disais que dans 5 ans, si j'y parvenais, elles auraient 9 et 6 ans, encore si petites mais tellement plus grandes qu'au moment du diagnostic. Au moins elles auraient un âge où il leur resterait quelques souvenirs de moi. Parce qu'avant 4 ans, je n'ai... [Lire la suite]
jeudi 19 mai 2011

Citation d'Oscar Wilde

S'aimer soi-même est le début d'une histoire d'amour qui durera toute une vie Oscar Wilde
Posté par IsabelleDeLyon à 10:17 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,
mercredi 11 mai 2011

Une semaine à l'heure espagnole

Nous revenons de vacances. Nous sommes partis tous les quatre une semaine en Espagne, dans les environs de Barcelone. J'avais opté pour un compromis. Nous avions loué un mobil-home dans un camping en bord de mer avec piscine chauffée couverte et piscine en plein air. Ainsi nous avons pu alterner entre des journées "farniente" et des journées "découverte" intensives. Nos jours sédentaires, nous profitions des bains de soleil pour bronzer, lire, nous promener sur le bord de mer. Les filles ne quittaient pas leur vélo sauf pour aller se... [Lire la suite]
Posté par IsabelleDeLyon à 18:17 - - Commentaires [4] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , ,

mercredi 27 avril 2011

Couple, cancer, la quarantaine = cocktail explosif

Je fête mes 40 ans le mois prochain, c'est déjà fait pour mon mari depuis près de deux ans. La plupart de nos amis sont eux aussi autour de la quarantaine et nous assistons depuis quelques temps à une véritable hécatombe. Ils se séparent ou divorcent. Nous sommes assez impressionnés par cette épidémie qui semble contaminer bon nombre de couples formés depuis de nombreuses années avec enfants. Bien sûr comme tout le monde, nous connaissons les statistiques pas fameuses en terme de couple uni pour la vie mais lorsqu'il s'agit d'un... [Lire la suite]
mercredi 20 avril 2011

Une semaine de grâce

Depuis 5 ans, j'ai des perfusions, elles sont à vie. La première année, c'était pratiquement toutes les semaines et depuis un peu plus de 4 ans, herceptine revient toutes les trois semaines. C'est contraignant, c'est certain, mais c'est ce qui me maintient en vie aussi je l'accepte sans rechigner et puis j'ai l'immense chance de les avoir à domicile depuis 2 ans.Il est bien évident que je préférerais une vie sans perfusion, sans matériel médical à mon domicile. J'ai un arbre à perfusion pour accrocher les poches de chimio. Ce n'est... [Lire la suite]
Posté par IsabelleDeLyon à 08:21 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , , , ,
samedi 16 avril 2011

Contrecoup

Pendant ces 10 jours en suspens, j'ai mobilisé toute mon énergie pour vivre au jour le jour, me concentrant sur l'instant présent en évitant autant que possible de me laisser envahir par l'angoisse et la peur, histoire de ne pas laisser passer du temps précieux s'écouler entre mes doigts sans que j'en profite pleinement. J'y suis assez bien arrivée. Après l'annonce du radiologue vécue comme une véritable libération salvatrice, j'ai pu baisser la garde et c'est alors que mon corps et mon esprit ont pu se relâcher. Vendredi matin,... [Lire la suite]
jeudi 14 avril 2011

Pas de cancer dans mon sein : 5 ans de survie

Début de l'histoire : Il est passé par ici, il repassera par là... L'homme qui tire plus vite que son ombre Cette semaine, je suis à peu près arrivée à mettre en sourdine cette attente de résultats. Je me suis vraiment consacrée, comme je le fais toujours mais là encore davantage, à mon quotidien, à me plonger le plus possible dans le présent sans penser au lendemain angoissant. C'est que l'enjeu était de taille. Soit je pouvais continuer cette vie que je me suis construite depuis le cancer en y consacrant beaucoup d'effort pour... [Lire la suite]