La Gniaque

Survivante d'un cancer du sein Her2 métastasé au foie en 2006, en rémission jusqu'en 2015 avec des chimios à vie. Je cherche à transmettre de l'espoir à travers mon expérience. Cliquez sur l'image, à gauche.

lundi 19 avril 2010

"D'autres vies que la mienne" d'Emmanuel Carrère

Comme je l'écrivais à propos de "La vie sauve", j'ai lu de très nombreux témoignages de la traversée du cancer et même si certains m'ont émue, aucun ne m'avait fait pleurer comme "La vie sauve". Je l'ai lu en larmes. Non pas qu'il soit triste mais c'était mon histoire, mon ressenti et les mots me touchaient, ils ramenaient à la surface tous ces épisodes de ma vie, le plus souvent vécus douloureusement. Et j'ai recommencé en lisant "D'autres vies que la mienne". J'étais bouleversée, je n'arrêtais pas de... [Lire la suite]

jeudi 25 mars 2010

La Vie Sauve

J'ai lu beaucoup de livres sur le cancer, "La Vie Sauve" c'est le seul qui m'ait fait pleurer du début à la fin. Je l'ai lu avec en permanence des larmes qui coulaient et que je ne pouvais contrôler, d'ailleurs je ne cherchais pas à les contrôler. Ce livre est peu épais, j'ai dû le lire en moins de deux heures. d'une traite C'est l'histoire d'une femme qui a un cancer, elle a un regard extrêmement critique sur ce vécu, ses mots m'ont touchée, ça aurait pu être moi, c'est exactement ce que j'ai ressenti, ce que j'ai vécu.... [Lire la suite]
Posté par IsabelleDeLyon à 22:41 - - Commentaires [4] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , ,
lundi 15 juin 2009

La vie vaut mille maux...

J'ai lu beaucoup de livres, des témoignages de femmes ayant eu un cancer du sein avec ou sans récidive. Jusqu'à présent, j'avais lu ces livres sans qu'ils m'apportent un petit plus. Je reconnaissais leur parcours, le choc de l'annonce, les proches, les traitements, la vie chamboulée, la peur du lendemain... mais rien d'elles vraiment. Ces livres décrivaient leur vie pendant cette période angoissante comme une succession d'évènements mais sans qu'elles se livrent, sans qu'on vibre vraiment avec elles, sans que ça nous questionne, sans... [Lire la suite]