La Gniaque

Survivante d'un cancer du sein Her2 métastasé au foie en 2006, en rémission jusqu'en 2015 avec des chimios à vie. Je cherche à transmettre de l'espoir à travers mon expérience. Cliquez sur l'image, à gauche.

mardi 4 décembre 2018

Désabusée - désillusions

Je vous avais laissés sur un article chargé en amertume en début d'année 2018. D'ailleurs je pense que c'est une des raisons pour lesquelles j'écris de moins en moins souvent. Je me sens pleine de révolte face à ma vie forcée avec le cancer et je n'ai pas envie de m'épancher dessus car je vis très mal au quotidien toutes les répercussions. Pour certaines j'en prends pleinement conscience seulement maintenant, je croyais trop au monde des bisounours, les désillusions sont rudes. En janvier dernier, on m'a bien diagnostiqué un cancer... [Lire la suite]

dimanche 14 janvier 2018

2018 commence très mal : placardisation, cancer en vue...

En janvier dernier, j'attaquais 2017 en sachant que j'allais subir deux interventions chirurgicales sur l'année, ce qui est plutôt lourd à vivre, mais au moins ce n'était pas pour me soigner mais pour me réparer et donc générateur de moins d'angoisses.Je pensais que 2018 pourrait me laisser un peu souffler. J'ai changé d'année à la montagne, j'y ai passé la première semaine de 2018, j'étais en vacances avec mon mari et mes filles, en dehors de la fameuse tempête, j'ai pu skier. Je me sentais reposée. Je jouais à des jeux de société... [Lire la suite]
mardi 28 janvier 2014

La quête de mon Graal : la RQTH

Comme j'ai le sentiment qu'au travail, la gestion du personnel se détériore, se déshumanise et que nos supérieurs sont en perpétuelle recherche du collaborateur à qui confier le nouveau projet qui vient de leur tomber dessus, j'ai décidé de prendre les devants. Je bénéficie depuis la naissance de ma fille aînée d'un temps partiel à 80%. Le mercredi, je ne vais pas travailler, je suis maman à temps plein ce jour-là. Ce temps-partiel est soumis à l'autorisation de mon supérieur. J'avoue qu'avec mes traitements, mes filles qui me... [Lire la suite]