La Gniaque

Survivante d'un cancer du sein Her2 métastasé au foie en 2006, en rémission jusqu'en 2015 avec des chimios à vie. Je cherche à transmettre de l'espoir à travers mon expérience. Cliquez sur l'image, à gauche.

mercredi 2 avril 2008

Groupe de parole pour les enfants ayant un parent atteint d'un cancer

J'ai amené les filles à un groupe de paroles au Centre Léon Bérard de Lyon. Il est animé par une psychologue et par un cancérologue pour répondre aux questions médicales.
Nous étions 4 mamans, j'étais la seule avec des petits filles, que des petits garçons. Les enfants ont pris place autour d'une petite table et nous étions disposés autour d'eux formant un plus grand cercle, j'étais la seule à avoir le cancer, pour ces autres familles, c'était le papa qui était malade. Les enfants dessinaient et pendant ce temps nous échangions, les enfants aussi étaient parfois questionnés sur leur ressenti et avaient droit à tout moment de prendre la parole.

C'était vraiment très très instructif pour moi, les enfants étaient complètement absorbés par nos propos, même ceux qui étaient très agités au début, ne disaient plus rien pour ne pas rater une parole. Même ma petite puce de 3 ans n'embêtait pas sa sœur, semblait être absente mais en fait je me suis rendu compte qu'elle était comme les autres, toute entière à l'écoute.

Mon aînée a demandé comment le cancer s'attrapait, elle me l'avait demandé plusieurs fois mais en fait je n'avais jamais répondu à sa vraie question, elle voulait en fait être rassurée sur le fait que ce n'est pas contagieux, rien que pour ça, je suis très très heureuse d'y être allée, comment pouvait-elle vivre en se demandant si je n'allais pas lui donner le cancer en l'embrassant.

Elles veulent y retourner toutes les deux. Rendez-vous pris pour le 3 juin.

En ce moment grâce à mon psy, je me suis rendue compte que je ne leur donnait pas le droit d'être angoissée. Quand je leur parle, j'essaye toujours de minimiser mes angoisses et ce qui pourrait advenir, même quand elles me posent des questions parce qu'elles sentent mon angoisse. Je culpabilise tellement de leur imposer mon cancer. Promis je travaille dessus et j'arrête de nier leur ressenti.

Posté par IsabelleDeLyon à 16:42 - Cancer : mes proches - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,

Commentaires

Poster un commentaire