La Gniaque

Survivante d'un cancer du sein Her2 métastasé au foie en 2006, en rémission jusqu'en 2015 avec des chimios à vie. Je cherche à transmettre de l'espoir à travers mon expérience. Cliquez sur l'image, à gauche.

vendredi 24 juin 2011

Rose Manifeste : Le manifeste des 343 cancéreuses

Je relaie une demande provenant de "Rose Magazine". Il s'agit d'un magazine qui va être distribué gratuitement à partir de novembre 2011. Il sera destiné aux femmes atteintes d'un cancer.

L'objectif de "Rose Magazine" est de profiter des prochaines élections présidentielles pour faire figurer le cancer dans les sujets abordés par cette campagne. Pour celà, un manifeste a été écrit, téléchargeable ici, il ne reste plus qu'aux femmes ayant un jour été touchées par le cancer du sein de signer ce manifeste et de le retourner par mail en suivant les consignes suivantes.

Il faut l'adresser à celinedufranc@free.fr, l'objet du mail doit être ROSE MANIFESTE. En signature, il faut préciser ses nom, prénom, âge, profession et ville.

A vous de jouer, je viens de le faire...


Voici le courrier accompagnant le manifeste

Mesdames,

comme un certain nombre parmi vous le savent pour le lancement en novembre prochain de Rose le premier magazine destiné aux femmes malades de cancer, nous lançons un grand manifeste. L'idée avoir 343 signataires tout comme les 343 "salopes" de Elle. (à lire ici et ).

Nos requêtes sont importantes car elles sont le reflet de demandes des centaines de femmes malades que nous avons rencontré depuis le début de l'aventure.

Je vous demanderais évidemment de le lire, de le signer si vous le désirez et de le faire suivre aux amies malades et ex malades qui désirent s'engager à nos côtés.

Pour rappel Rose c'est le premier féminin distribué gratuitement à 300.000 exemplaires et qui parle du quotidien des femmes malades.

Ce manifeste sera remis au moment de notre sortie aux candidats à la présidentielle et au mois d'avril, pour le numéro 2 nous ferons entrer le sujet dans la campagne présidentielle.

Techniquement les signataires peuvent m'envoyer à mon mail leur noms, prénoms, âge , profession et ville. En objet de mail merci de préciser ROSE MANIFESTE.

Parlez en autour de vous, il n'y aura que notre action qui fera bouger les choses et les décideurs politiques.

Céline Lis


Voici le contenu du manifeste

Le manifeste des 343 cancéreuses.

Nous sommes aujourd’hui 800.000 malades de cancer en France.

Nous sommes des millions en traitements, en rémission ou guéries.

Nous sommes des millions de femmes à avoir traversé la douleur de traitements épuisants, le découragement, la peur de la mort, la solitude.

Nous sommes de survivantes et nous avons gagné le droit de ne pas devenir des sous-citoyennes.

Nous réclamons le droit de mener une vie sociale normale, après la maladie.

Nous réclamons le droit d’emprunter de l’argent à une banque autrement qu’à des taux prohibitifs.

Nous réclamons le droit d’assurer notre santé à des prix décents.

Nous réclamons le droit de garder dans nos entreprises les mêmes chances de promotion, d’évolution qu’avant la maladie.

Nous réclamons la création d’un statut de malade chronique différent de celui d’adulte handicapé qui ne nous concerne pas.

Nous réclamons des mesures rapides et significatives pour aider les mères isolées et en situation de fragilité professionnelle. Trop de femmes renoncent à se soigner afin de ne pas laisser à eux mêmes des enfants qu’elles élèvent seules. Trop de femmes abandonnent la chimiothérapie ou radiothérapie car, à bout de forceq, elles ne peuvent plus travailler et subvenir aux besoins de leur famille. Pour elles, nous demandons des aides à domicile durant les séances de chimiothérapie, des aides ménagères dans les semaines suivant les traitements.

Pour cela nous réclamons la création d’un programme homogène dédié aux femmes malades de cancer, un programme qui soit autre chose que du « bricolage » à partir des aides sociales existantes, inégales selon les villes, les départements, la bienveillance de l’assistante sociale qui suit le dossier.

Le cancer n’est pas une calamité. C’est une maladie dont on guérit physiquement de mieux en mieux. C’est une maladie dont, en France, socialement on guérit mal. Un français sur cinq sera dans sa vie touché par le cancer. Est-ce à dire qu’un français sur cinq sera destiné à rester un paria social jusqu’à la fin de son existence ?

Pour le télécharger, c'est ici.

 

Election-2012

Posté par IsabelleDeLyon à 15:46 - Mobilisation - Commentaires [4] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , , ,

Commentaires

    Pour moi qui ai subit aussi il manque l'essentiel...
    "Nous réclamons la vérité sur les causes de l'augmentation dramatique du nombre de cancers et des mesures pour protéger la population !"

    Posté par Tili, lundi 27 juin 2011 à 22:25
  • J'ai travaillé tant que j'ai pu...

    Accepter d'être en arrêt, c'est une petite mort. Merci pour cette pétition que je signe des deux mains !

    Posté par Jackie, vendredi 1 juillet 2011 à 20:04
  • Ça c'est fait!

    Bravo pour ce manifeste qui - espérons-le - fera bouger les choses ! A nos représentants politiques de jouer !

    Posté par Véro, vendredi 8 juillet 2011 à 10:42
  • espoir

    Il y a toujours beaucoup de témoignages catastrophiques et peu de messages d'espoir à propos du cancer.
    Raison pour laquelle je veux témoigner comme Isabelle : partie d'un cancer rénal grIII, mal opéré, ré-opéré, je viens de subir une dernière intervention de chirurgie réparatrice car les résultats d'imagerie prouvent que je n'ai ni récidive, ni métastases, avant même le délai de rémission.
    Oui, il faut la gniaque, manger ciblé, faire de l'exercice physique ...et se dire qu'il y a pire!
    Et moi aussi, j'ai trouvé beaucoup de réconfort dans les livres du Dr Servan Screiber. J'en parle dans "les mots de catherine"...mon site.

    Posté par mecki, dimanche 13 novembre 2011 à 11:30

Poster un commentaire