La Gniaque

Survivante d'un cancer du sein Her2 métastasé au foie en 2006, en rémission jusqu'en 2015 avec des chimios à vie. Je cherche à transmettre de l'espoir à travers mon expérience. Cliquez sur l'image, à gauche.

lundi 30 janvier 2012

Je vais très bien, merci

Juste un petit mot en passant pour rassurer quelques lectrices inquiètes par mon silence prolongé. Il se trouve tout simplement que ces derniers temps, je disposais de peu de temps disponible et que je préférais utiliser ce temps libre pour faire autre chose que rester devant mon ordinateur. Mais je vous rassure, je vais très bien, le cancer se tient à distance et mon moral est au très beau fixe.

tempshumeur

J'ai aussi remarqué que l'espacement de mes contrôles me fait le plus grand bien et me fait moins sentir malade. Je prends ainsi un peu plus de distance avec le cancer malgré mes traitements toutes les trois semaines et les petits effets secondaires qui me rappellent à son bon souvenir (comme des jointures de doigts plus raides en ce moment...). D'ailleurs je n'avais pas envie/besoin d'en parler dans mes derniers articles.

J'avais aussi pas mal de travail ainsi que des lectures très prenantes, sans parler de l'Ipad et des jeux que j'ai installés dessus et dont je suis complètement addict... Je vous recommande à ce sujet Swampy. Nous sommes tous accros, enfin perso, j'ai fait tous les niveaux, pratiquement tous les succès, va falloir que je m'en trouve un autre dans tout ce que j'ai installé...

Et puis j'ai organisé l'anniversaire des 10 ans de ma fille J., 14 enfants au bowling suivi d'une soirée pizzas chez moi; puis celui des 7 ans de ma fille E. J'ai pas mal fréquenté les salles obscures. Je suis retournée voir "Les Intouchables" une seconde fois pour mon plus grand bonheur.
Si vous n'êtes pas encore allés voir ce film, courrez-y, il n'a absolument rien de triste, c'est plein de bonne humeur, idéal pour passer un excellent moment.

J'ai aussi passé prise de sang ainsi qu'un scanner de contrôle des métastases, rien à voir de ce côté-là, tout est normal.

Je suis en vacances dans 2 semaines avec les filles, direction la montagne, les pistes enneigées et une bonne pile de bouquins à découvrir.

Posté par IsabelleDeLyon à 21:05 - A parcourir : ma Pensine - Commentaires [11] - Permalien [#]

Commentaires

    :o)

    De la neige tu en auras jusqu'aux genoux je crois, vu ce qui reste sur les toits des voitures qui descendent de la montagne.
    Je suis très heureuse de lire que les nouvelles sont belles et bonnes pour toi !

    Posté par ValérieHteSavoie, lundi 30 janvier 2012 à 22:03
  • Contente de l'entendre
    Bonne continuation alors, bises

    Posté par Tili, lundi 30 janvier 2012 à 22:45
  • Chouette!!! C'est cool...

    Posté par Anne, mardi 31 janvier 2012 à 06:50
  • Profite bien de la montagne avec tes filles, l'esprit tranquille...

    Posté par Biquette, mardi 31 janvier 2012 à 09:42
  • Bonjour,

    Il neige dehors à l'heure où je lis ton post.(entre Bonneville et La Roche sur Foron)et le paysage est magnifique.
    Je suis contente que tout aille bien pour toi et que tu continues de profiter de tes minettes.
    Je retourne au CLB demain pour une deuxième mastectomie.
    Le repas est prêt à la cuisine, ma fille (21 ans) se vernis les ongles, et maman lit près de moi.
    Je suis sereine comme tu semble l'être.
    C'est ça le bonheur, jouir de ce que l'on a près de soi.
    Merci pour ces nouvelles.
    Krystinette

    Posté par Krystinette, mardi 31 janvier 2012 à 11:52
  • Génial

    Bonjour isa, je suis dans la même veine que toi..je me distance du cancer et viens bcp moins sur les différentes pages..j'ai envie de me réaliser comme une personne ,en me distançant de cette image de cancer ..je suis sûre - le psy qui nous fait les cours de sophrologie existentielle le dit et il ne connait pas mon parcours - que lorsque la personne se sent prête à quitter une problématique , un statut dans laquelle elle était ou se reconnaisssait (maladie, alcool ou autres addictions, victime .), et bien, la personne est sauvée .. Sur le coup, lorsque j'ai entendu cela, cela m'a paniqué car avec le forum, FB... j'étais très attachée à cette partie de moi, la personne qui a été atteinte d'un cancer .. j'ai bcp réfléchi et je crois qu'il est effectivement nécessaire de faire le deuil de cet état pour passer à autre chose, transcender la situation..sans toutefois l'oublier.. car cet énorme évenement vécu, est un aspect de notre construction psychique et personnelle..ce qui m'aide ,c'est que eprsonne dans mon entourage ne sait ce que j'ai vécu (juste la famille rétrécie) , du coup, cette étiquette ne me colle pas . Mais ne stagnons pas .. surtout comme tu le dis si bien, lorsque tous les voyants sont au vert..ne ressassons pas..ce qui ne veut pas dire ,ne pas être aidant tout un doigté !je ne sais pas si je me suis bien faite comprendre..et que je ne froisse eprsonne . Moi aussi, j'attends les vacances de sports d'hiver !!!C'est eux qui ont été le stater de ma remontée des abbyses en 2007.. Bizzz P.S. Je devrais entre deux occupations faire une chronique sur ce ressenti <3

    Posté par Marielea, mardi 31 janvier 2012 à 13:25
  • Oh, comme j'aimerais croire ce que dit Marielea...quand elle parle de son psy et des problèmes...J'aimerais tellement tourner la page de quelque chose qui m'empoisonne la vie..

    Contente que tu ailles bien..Et oui, dans 2 semaines à nouveau les vacances...La neige est arrivée en Auvergne dans la nuit...Mon petit jardin est joli tout plein..

    Je viens d'aller cliquer sur Marie-Claire..J'essaierai d'y penser demain..Je ne connais pas les autres blogs, mais, j'ai toujours trouvé le tien tellement bien écrit que je suppose que j'aurai voté sans hésitation pour toi..Bon, j'irai jeter un oeil tout de même chez les autre.Catherine Cerisey, ça me dit quelque chose..

    Posté par juliette, mardi 31 janvier 2012 à 19:17
  • A Juliette: ce n'est pas "mon "psy c'est un psy qui fait des cours à l'école de sophrologie ISEBA où je me forme ..mais il est bien psy

    Posté par Marielea, mercredi 1 février 2012 à 12:48
  • @Marielea, je te comprends parfaitement mais impossible pour moi de passer à autre chose. Je suis arrêtée demain et après-demain pour recevoir ma perfusion d'herceptine, mes collègues savent forcément pourquoi, ce matin un livreur m'a livré un carton de matériel médical. En revenant du petit resto où j'ai déjeuné avec mes filles ce midi, l'infirmière du CLB m'a appelée pour confirmer mon herceptine de demain. Lundi j'ai dû passer à la pharmacie comme toutes les trois semaines pour prendre ce qu'il fallait pour demain. Vendredi dernier, j'étais chez ma gynéco qui m'a fait mon ordonnance pour irm, mammographie et échograhie prochainement. La seule solution est de l'intégrer le plus possible dans mon agenda et de faire comme si c'était normal, imbriqué logiquement mais cette logique semble parfois illogique et anormale. Pas toujours évident de rester zen et impossible de tourner la page. Je suis juste contente lorsque le cancer ne se rappelle à moi que pour ces perfusions et que le reste du temps, je vis ma vie comme tout un chacun. Pour ça, il faut juste que tous mes signaux soient au vert. Il faut du temps pour arriver à donner le moins de place possible au cancer lorsque notre corps arrive à l'oublier.

    Posté par IsabelleDeLyon, mercredi 1 février 2012 à 15:02
  • Avancer avec, être aussi sereine que possible en intégrant " la bête" à notre planning par les "activités" qu'elle nous impose mais en REFUSANT de l' APPRIVOISER, c'est ce qui permet de vivre le plus normalement possible ! d'ailleurs, nous sommes normales! et nous voulons VIVRE à fond , ne pas se prendre la tête avec des futilités , ça a au moins ce mérite là...vivre TOUS les petits bonheurs au quotidien. J'avoue que dès que j'ai su que l'énorme tumeur qui traçait silencieusement m'imposait une mastectomie puis protocole de traitement ( chimio, radiothérapie) et maintenant hormonothérapie, j'ai eu en moi cette volonté ( qui ne m'a jamais quittée) de marcher à côté et non avec cette bête sournoise.... Etre la gagnante, tout en sachant qu'elle sommeillerait peut être dans un coin pour se venger....un jour?! mais en attendant je VIS à fond et savoure intensément l'art d'être une Maminou aimée et aimante sans oublier mes 2 enfants et ma moitié
    Alors Isa, maintiens les clignotants au vert sans oublier que tes puces et ta moitié sont ton MOTEUR pour projeter toujours et encore
    BRAVO pour ton blog où tu nous fais partager tant de bien être
    et je pense à toi, ce WE, où le repos s'impose davantage après ta perfusion. Bientôt tes vacances oxygénantes et vivifiantes....
    NIC

    Posté par NIC, samedi 4 février 2012 à 13:39
  • Je suis contente pour toi

    C'est rassurant de lire ton article et de savoir que tout va bien. Bien sûr le traitement aux 3 semaines pour te rappeler la maladie, mais tout comme toi, je m'y fais, à t'on le choix. Profites-bien de tes vacances à la montagne pour t'énergiser davantage. Rien de mieux que le grand air pour se sentir bien.
    Bisous, France

    Posté par France, dimanche 4 mars 2012 à 18:43

Poster un commentaire