La Gniaque

Survivante d'un cancer du sein Her2 métastasé au foie en 2006, en rémission jusqu'en 2015 avec des chimios à vie. Je cherche à transmettre de l'espoir à travers mon expérience. Cliquez sur l'image, à gauche.

lundi 14 juin 2010

Faby - Ce matin-là


Ce matin-là de Faby

Un petit matin du mois d'avril
Les heures n'avaient plus aucun sens
Ce fut le début de mon exil
Après avoir entendu la sentence
Dur de regarder dans la glace
Le corps qui venait de me trahir
La maladie avait pris place
Je n'avais qu'une envie : m'enfuir

Ce matin-là je me souviens
La terre s'est mise à trembler
Ce matin-là je me souviens
Toute mon enfance a défilé
Ce matin-là je me souviens
Le pire m'a soudain réveillée
L'envie d'être à demain
Je ne l'ai pas oublié

Dans les couloirs de l'hôpital
Je ressemblais à tous les autres
Ils avaient tous le teint si pâle
D'avoir envie d'autre chose
Dans les chambres, les blouses blanches
Semblaient privées de tout sourire
Mais dans le visage d'un enfant
J'ai vu sa rage de vivre

Ce matin-là je me souviens
La terre s'est mise à trembler
Ce matin-là je me souviens
Toute mon enfance a défilé
Ce matin-là je me souviens
Le pire m'a soudain réveillée
L'envie d'être à demain
Je ne l'ai pas oubliée

Un petit matin du mois de juin
Les heures sonnèrent comme une évidence
Dans le regard de cette petite fille
J'ai compris quelle était ma chance
Je me suis regardée dans la glace
Comme une renaissance à la vie
Mes rêves ont pris toute la place
Je n'ai qu'une envie, c'est vivre


Ce matin-là je me souviens
Ce matin-là je me souviens
Ce matin-là je me souviens
L'envie d'être à demain
Je ne l'ai pas oubliée

C'est dans l'adversité que l'on saisit sa chance
Des petits bouts d'éternité que l'on saisit dans l'urgence
Cette terrible envie de crier
Comme une deuxième naissance
Une terrible envie de marcher
La vie reprend tout son sens


Ce matin-là je me souviens
La terre s'est mise à trembler
Ce matin-là je me souviens
Toute mon enfance a défilé
Ce matin-là je me souviens
Le pire m'a soudain réveillée
L'envie d'être à demain
Je ne l'ai pas oubliée

Ce matin-là je me souviens
La terre s'est mise à trembler
Ce matin-là je me souviens
Toute mon enfance a défilé
Ce matin-là je me souviens
Le pire m'a soudain réveillée
L'envie d'être à demain
Je ne l'ai pas oubliée

Ce matin-là je me souviens
La terre s'est mise à trembler
Ce matin-là je me souviens
Toute mon enfance a défilé
Ce matin-là je me souviens
Le pire m'a soudain réveillée
Ce matin-là je me souviens
Je ne l'ai pas oublié

Ce matin-là je me souviens
Je ne l'ai pas oublié

Ce matin-là je me souviens
Je ne l'ai pas oublié

Ce matin-là je me souviens
Je ne l'ai pas oublié

Ce matin-là je me souviens
Je ne l'ai pas oublié

Posté par IsabelleDeLyon à 11:23 - Des Chansons - Commentaires [3] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,

Commentaires

    mes enfants ma rage de vivre

    merci Isabelle
    pour cette vidéo
    moi aussi je me suis battue pour voir grandir mes enfants
    courage a toutes
    nallie

    Posté par nallie, lundi 14 juin 2010 à 16:10
  • elle prend aux tripes...

    Salut Isa, je vois que toi aussi tu as été touchée par le texte de cette chanson. C'est fou comme certaines chansons en disent long

    Posté par Marie, lundi 14 juin 2010 à 22:04
  • bonjour isabelle! Très émouvant, vraiment .. il y a un temps, ce clip avait fait résonner beaucoup de choses en moi ....http://vi-cto-rieuses.forumactif.com/pour-le-plaisir-de-bavarder-f9/une-chanson-qui-en-dit-long-t188.htm

    Posté par MARIELEA, mardi 15 juin 2010 à 11:32

Poster un commentaire