La Gniaque

Survivante d'un cancer du sein Her2 métastasé au foie en 2006, en rémission jusqu'en 2015 avec des chimios à vie. Je cherche à transmettre de l'espoir à travers mon expérience. Cliquez sur l'image, à gauche.

jeudi 23 février 2012

Bonne-femme de neige

Je viens de passer quelques jours à la montagne, avec mes filles. Tout était blanc pour notre plus grand bonheur de skieuses. Sur notre trajet quotidien, en plus d'un igloo, un bonhomme de neige avait été réalisé. Mais comme il devait s'agir de l'oeuvre d'adolescents plutôt que d'enfants, il était pourvu de deux seins. Il s'agissait donc d'une bonne-femme de neige.

Comme il faisait grand soleil l'après-midi et que les températures remontaient, cette bonne-femme a commencé à fondre. Lors d'un passage devant elle, nous avons remarqué qu'il lui manquait un sein. Aussitôt, ma fille, J., 10 ans, s'exclame : "C'est une amazone maintenant !".

Je ne suis pas certaine que tous les enfants de cet âge auraient utilisé ce mot, pourtant si bien approprié. On pourrait les qualifier d'enfants experts en cancer du sein...

 

amazon

Oeuvre de Christine Muller

Posté par IsabelleDeLyon à 08:46 - Cancer : mes proches - Commentaires [3] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,

Commentaires

    bien vu ;o)

    Posté par Méli, jeudi 23 février 2012 à 10:43
  • bravo à ta fille

    Quel vocabulaire...j'aime l'expression que tu emploies...

    Posté par isasuisse, jeudi 23 février 2012 à 22:42
  • Un mot si joli

    Avant de débuter mon blog en 2009, j'ai appris au cours des mois qui ont suivi que le mot amazone signifiait une femme avec un sein en moins. Je doute qu'ici les petits enfants québécois le connaissent aussi ainsi que plusieurs adultes. Ce mot n'est pas employé ici je crois bien, je ne l'ai jamais vu sur des sites québécois. Je l'emploie maintenant et je le trouve très joli.

    Posté par france, mercredi 14 mars 2012 à 23:00

Poster un commentaire