La Gniaque

Survivante d'un cancer du sein Her2 métastasé au foie en 2006, en rémission jusqu'en 2015 avec des chimios à vie. Je cherche à transmettre de l'espoir à travers mon expérience. Cliquez sur l'image, à gauche.

mercredi 24 octobre 2012

Dernière demeure

Dernièrement, je suis allée rendre visite à mon père. Comme il est décédé depuis presque 12 ans, je me suis en fait rendue au cimetière. Il est enterré dans le plus ancien de Lyon, sur la colline de Fourvière. On peut y accéder par un funiculaire, ce que j'ai fait cette fois-ci, accompagnée de mes filles et de mon mari.

funiculaire

Excepté le jour de son enterrement, je n'ai jamais éprouvé de peine en faisant cette sorte de pélerinage. J'y vais car c'est le lieu qui a reçu sa dépouille et je veux qu'il soit fleuri, propre, entretenu, histoire de remplir mon rôle filial mais je suis incapable de faire un lien entre cette tombe avec sa sinistre inscription dessus et la personne qu'était mon père qui continue à vivre en moi à chaque instant.

Je n'ai pas besoin de me recueillir sur sa sépulture pour ressentir le vide que son absence a laissé ou pour me remémorer les jours heureux en sa compagnie. Il ne se passe pas un jour sans que je pense à lui. Il ne partage plus mon présent mais je sens qu'il continue à vivre à travers moi, à travers mes filles. Il suffit d'un petit rien pour que resurgisse un souvenir de lui que je partage aussitôt avec mes filles.

Elles ne l'ont jamais connu vivant, il était mort avant leur naissance, mais elles ont le sentiment de le connaître malgré tout. Elles savent qu'il m'accompagne dans mon quotidien. A la différence de moi, elles ont besoin d'aller sur sa tombe. Elles me réclament cette visite 2-3 fois dans l'année. Elles le vivent comme quelque chose de joyeux. La dernière fois, elles ont pris des cailloux qu'elles ont disposés sur sa tombe pour former des mots et dessiner un coeur.

Nous n'y allons pas régulièrement mais à chaque fois, nous prenons notre temps. Nous nous aventurons toujours un peu plus loin dans le cimetière armé du plan des tombes des lyonnais célèbres. Cet endroit est devenu forcément un lieu familier un peu solennel.

Ces visites sucitent toujours des questions dont une qu'on devrait tous aborber avec nos proches : "et toi où tu seras enterrée ?" et mes filles ne manquent pas de me la poser.

Je réponds invariablement que je leur laisse le choix de l'incinération ou de l'enterrement classique mais que je veux rejoindre mon père dans cette concession.
Ma mère a refait sa vie et je l'imagine plûtôt avec son compagnon actuel pour l'éternité plutôt qu'un retour à ses premières amours. Comme je m'imagine mourir avant mon mari, je lui souhaite de refaire sa vie. Aussi il risque de ne pas se faire enterrer avec moi. De toute façon, il aimerait rejoindre le caveau familial, à l'autre bout du monde.
Il ne restera plus qu'à ajouter un nom sur celui déjà inscrit sur la pierre tombale, le père et la fille.
Les gens pourront se dire en calculant l'âge des défunts, comme tout le monde aime à le faire dans ce genre d'endroit, que ces deux-là sont morts prématurément. J'espère que j'arriverais à faire mieux que lui, décédé à 55 ans. J'en ai 41, il me reste encore un sacré chemin pour le battre, déjà que j'explose les statistiques en terme de survie...

Posté par IsabelleDeLyon à 10:03 - Cancer : mes proches - Commentaires [16] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,

Commentaires

    Oh Isabelle, ton post est à la fois joli pour les sentiments que tu exprime et l'idée de filiation qu'on ressent dans les choses du quotidien et si prudent quant au futur... je te souhaite le meilleur et plein de jolies années entourée de ceux que tu aimes. plein de hugs

    Posté par laurence, mercredi 24 octobre 2012 à 11:02
  • c très touchant. je te souhaite de te débarrasser de cette maladie. toi ,moi et les autres. je t'invite a lire le Coran et connaitre le vrai islam, je te rassure que ça va t'aider dans ta maladie.

    Posté par yacinemum, mercredi 24 octobre 2012 à 11:23
  • Touchant

    Tres joli post... j'espere bien que tu vas exploser les statistiques...Bises

    Posté par iris, mercredi 24 octobre 2012 à 12:26
  • J'aime te lire

    Tu es une des seules personnes que je > qui sait aborder ce sujet si rare et pourtant si réel de façon sereine. J'apprécie vivement, car ce sont des propos peu abordés alors qu'ils gagnent à l'être avec nos proches..

    Moi aussi je vis l'absence de ma mère en la sentant en moi plutôt que dans ce cimetière de St-Lazare où elle a été enterrée avec son père sa mère et son frère. J'aime tout de même penser que ce sera mon lieu de sépulture mais je devrai m'informer de la disponibilité de place è l'une de mes tantes encore vivante. Tu me rappelles un devoir à faire.

    Je croise mes doigts pour que le traitement devienne curatif dans ton cas, avec le temps et la recherche... et te sorte des statistiques. À défaut, je te souhaite la plus longue route possible.

    Heureuse de te lire chaque fois, quelque soit le sujet, j'ai l'impression de recevoir des nouvelles d'une membre de ma famille. Et je vous imagine toi et tes filles gambadant dans ce lieu si particulier.

    Merci pour la charmante photo du funiculaire.

    Bisou Johanne

    PS:

    PS; J,aodre

    Posté par princess rebelle, mercredi 24 octobre 2012 à 13:35
  • Pardon pour les coquilles

    Je ne sais comment les corriger une fois mon commentaire envoyé...dans la hâte du petit matin avant le boulot!

    Posté par princess rebelle, mercredi 24 octobre 2012 à 13:38
  • Il est bien ton message Isabelle. Très émouvant... Une belle réflexion sur la vie que je te souhaite très longue auprès des tiens.
    Je t'embrasse très fort.

    Posté par Binchy, mercredi 24 octobre 2012 à 17:00
  • merci pour ce partage "du coeur".......PLEIN DE BISOUS A TOI ET TA PETITE FAMILLE

    Posté par ambrette, mercredi 24 octobre 2012 à 17:47
  • Je comprend cette liniée que tu évoques . Continue à "exploser "les statistiques !

    Posté par vv bleue, dimanche 28 octobre 2012 à 16:50
  • Tout comme toi je suis allée sur la tombe de mon père qui est décédé en 72 d'un cancer....Tout comme toi aussi je fais exploser les statistiques puisque je suis partie avec un mauvais pronostic ....Alors que te dire? simplement toute mon affection et mon admiration aussi pour ce petit mot très touchant qui dit tout simplement ce qu'est la Vie et qui montre combien le parcours est difficile confronté à l'idée de la mort..Ta lucidité sereine me touche beaucoup , j'aimerais avoir ce détachement ..Alors je te souhaite des années à n'en plus finir auprès de ceux que tu aimes, et continue ta route Isabelle.Bisous

    Posté par joelleb612, mercredi 31 octobre 2012 à 22:24
  • Quel Silence ! Après la Bataille !

    Un post émouvant ..... Mais j'ai trouvé le support pour continuer à vivre en Silence avec ma Bien Aimée .....

    Posté par Toruk, vendredi 2 novembre 2012 à 20:24
  • Très touchant

    Très touchant. J'espère également que tu vas exploser les statistiques pendant très très longtemps. En ce qui me concerne cela fait un an que j'ai terminé mes injections d'Herceptine. Et il y a des jours ou je pense à ma maladie des jours non.....pas évident . J'attendais avec impatience un nouveau post de ta part depuis le dernier, et m'inquiétais un peu . Même si je ne commente pas a chaque fois, je suis une fidèle lectrice. Biz

    Posté par Ghis, dimanche 4 novembre 2012 à 09:08
  • pas de nouvelles depuis le 24 octobre , je vous souhaite un bon Noël en famille j'espère que tout va bien , notre fille vient , mais sa santé n'est pas formidable , on espère toujours - à bientôt

    Posté par Eve, jeudi 20 décembre 2012 à 01:23
  • J'espère aussi que tout va bien...
    Bonnes fêtes et bonne nouvelle année...

    Posté par Biquette, mardi 25 décembre 2012 à 10:08
  • Bonjour,

    On ne se connait pas, sinon que j'ai souvent lu des infos concernant votre Blog, via facebook, car j'ai pour amie Béatrice (Bella).
    Je me permets de vous contacter, car elle a effacé son compte, et je n'ai pas de nouvelles d'elle.
    Merci si vous pouvez m'en donner.
    Je vous souhaite une année 2013, la meilleure possible

    Posté par Fabie, mercredi 2 janvier 2013 à 11:22
  • En 2013 je te souhaite évidemment la meilleure santé possible pour affronter tes traitements réguliers et pouvoir profiter de ceux qui te sont chers, pouvoir faire les activités et les vacances qui te font plaisir . bises

    Posté par laurence, mercredi 2 janvier 2013 à 15:33
  • Enjoy 2013 !

    Cupidon's brainstorming sur mon blog, besoin de tes lumières. Merci !

    Posté par Névrosia, mercredi 9 janvier 2013 à 08:14

Poster un commentaire