La Gniaque

Survivante d'un cancer du sein Her2 métastasé au foie en 2006, en rémission jusqu'en 2015 avec des chimios à vie. Je cherche à transmettre de l'espoir à travers mon expérience. Cliquez sur l'image, à gauche.

mercredi 18 février 2009

Pollution par la téléphonie mobile

Je fais partie de Robin des Toits, du Sera, du Clesa (collectif lyonnais anti antennes regroupant le collectif de l'école Gerson), trois associations qui bataillent pour contrer le très puissant lobby de la téléphonie mobile qui aurait tendance à nier tout risque environnemental et qui a collé une antenne relais sur le toit de l'école de mes filles. Comme je la ramène un peu trop, le responsable environnement de SFR, basé sur Lyon, rien que ça, m'a invité dans un resto bio/écolo (il devait penser que c'était le seul moyen de m'attirer et c'est dire s'il me prend pour une illuminée), pour tenter de me rassurer et de me prouver que mes craintes étaient sans fondement.
Je l'avais averti dès le début qu'il n'arriverait pas à me convaincre. A la base, de toute façon, je savais que ça serait stérile et j'avais refusé d'aller déjeuner avec lui, mon temps est précieux et pas envie de le perdre avec lui.
C'est ma copine, femme du maire de l'arrondissement, qui a insisté à plusieurs reprises et je pense que je me suis faite avoir par la flatterie.
Le matin de sa énième proposition d'aller déjeuner avec le camp adverse, la mairie de son mari m'a appelée pour me dire que j'avais été choisie pour représenter les femmes de l'arrondissement à l'occasion de la journée de la femme du 8 mars 2008. Le maire a choisi 20 femmes à cause de leur engagement dans la vie de l'arrondissement, on nous prend en photo, un beau portrait, on choisit la citation qu'on veut mettre sur notre photo (je ne sais toujours pas), et exposition avec un cocktail à la mairie, on désigne 15 personnes de notre choix qui seront invitées pour venir assister à ce vernissage.
J'ai trouvé ça suspect cette proposition lorsque l'assistante m'expliquait tout le déroulement sur mon portable, j'étais au boulot. Je n'ai pas les mêmes idées politiques que le maire, je le connais, je connais surtout sa femme, je viens d'empêcher que sa mairie inonde les écoles de notre arrondissement de brochures émises par les opérateurs de téléphonie mobile ventant l'inocuité des portables et des antennes relais. Le portable étant assimilé à un doudou (le terme est inscrit dans la brochure, ce n'est pas de moi), l'enfant comme les parents sont rassurés, ils peuvent rester en contact à tout moment. Du grand n'importe quoi...
J'ai crains un instant d'être associée au maire, une récupération politique et puis je me suis dit que je me prenais pour quelqu'un de bien plus important que je n'étais, une anonyme ne risque pas grand chose.
Et puis j'ai pensé à mes filles, je me suis dit qu'elles seraient fières de leur maman, ça compenserait un peu tout le reste plus glauque à cause de la maladie. Surtout que le maire sait que j'ai eu un cancer, et je pense aussi que ça fait partie des raisons qui ont motivé son choix.
Et puis j'aurais certainement une belle photo de moi, pas si courant, c'est toujours moi qui prend les photos.
J'ai donc accepté et le jour même, je viens chercher mes filles à l'école à 16H30, la femme du maire me tombe dessus, ces enfants sont aussi scolarisés dans cette école publique, elle me reparle de ce déjeuner avec l'ennemi. J'étais de bonne humeur, cette proposition de photo me plaisait bien, l'idée  d'aller dans ce resto était assez agréable aussi, j'ai accepté. La flatterie fonctionne bien à tous les coups...

Ce monsieur était charmant, c'est un copain du maire, ma copine est venue déjeuner avec nous, ça c'était pour me rassurer et pour que je ne prenne pas mes jambes à mon cou mais j'ai vu bien pire, il en faut plus pour me faire peur.
Il pensait que j'avais un niveau de connaisance très bas, il a commencé à prendre une feuille et un crayon et à me faire une toile d'araignée avec ses antennes relais. On en était au niveau débile moyen.
Je lui ai dit que je n'avais rien contre les antennes relais, au contraire, j'en veux beaucoup plus mais qu'elles émettent toutes beaucoup moins, pas plus de 0,6 volt/m. Là je l'ai vu en pause 2 secondes, il venait d'embrayer la stratégie niveau averti de base.
Il m'a sorti tous les arguments classiques des opérateurs de téléphonie mobile en me soutenant des tas de choses fausses, comme le fait que je baigne dans les ondes depuis que je suis née à cause des antennes qui émettent pour la radio, pour la télé et les emetteurs pour la police et l'armée. Que celles pour la téléphonie mobile sont bien moins puissantes, que ça permet le progrès et patati et patata.
Le jugement confirmé en appel du respect du principe de précaution et donc du démontage de l'antenne relais datait de la veille, le matin même j'avais reçu par mail la photocopie du jugement prononcé.
J'ai repris les arguments sur lequel le juge s'était appuyé pour se prononcer, rien à faire, il me les a tous cassés un par un, pour lui tout était faux, le juge s'est fourvoyé. Ben voyons....
Avec les pressions qu'ils ont du faire sur le juge, sur son entourage, sur les politiques, avec l'armée d'avocats qu'ils ont, s'ils ont perdu, c'est que les arguments de la partie adverse sont convaincants.
Je n'avais pas envie de batailler, je l'ai laissé causé, de toute façon, ce monsieur passe ces journées à démontrer que la téléphonie mobile c'est le paradis sur terre et que tout ce qui s'y oppose, ce sont des illuminés, son discours est bien rodé, c'est un professionnel du blabla, de la poudre aux yeux, pas moi et de toute façon ce que je dirais ou pas ne changera rien à ce qui se passe sur le toit de l'école de mes filles, par contre la jurisprudence si, il n'y a que par la loi qu'on arrivera à les forcer à faire un petit geste pour le respect de notre environnement, trop d'argent en jeu. J'avais ensuite RDV avec le directeur de l'école pour un autre problème avec les parents élus, j'ai filé.

Et j'en profite pour vous mettre en garde, le téléphone mobile est indispensable maintenant mais les ondes utilisées pour la téléphonie mobile sont différentes de celles utilisées par les autres antennes émettant radios et télés.
Pour la télé et la radio les micro-ondes émises sont des hyperfréquences continues, toujours les mêmes ondes EN CONTINU.
Les cellules du corps échangent aussi par des ondes electromagnétiques continues. Ces ondes continues ne posent pas de problème.
Par contre les ondes émises par les antennes relais, les téléphones portables, sont des hyperfréquences PULSEES, elles sont SACCADEES. Et c'est tout le problème, ça pertube notre organisme, nos cellules : cancer, autisme, insomnie, maux de tête ....
Le wifi utilise les mêmes ondes pulsées, donc danger pour la santé, c'est vraiment mieux de revenir aux bons vieux cables éthernet même si c'est moche et que ça traîne partout, ou de passer au courant porteur, on utilise le courant électrique pour atteindre sa box adsl.  Le mieux étant d'éteindre son wifi la  nuit, pensez à vos voisins.
Attention : le 3G, la super console WII utilise aussi ces ondes, il n'y en aura jamais chez moi.
Je suis sûre que ma phobie du cancer est en grande partie responsable de mon engagement contre les pollutions environnementales mais tant qu'à faire, comme j'ai la nette impression que dans ma famille, on a moins de réponse immunitaire contre le cancer, qu'on est moins bien armé, qu'il nous aime bien, autant ne pas empirer le foyer. Le pire serait que mes filles aient un cancer un jour, je voudrais tellement leur épargner de vivre une telle expérience.

Je reprends l'appel des 20 cancérologues avec des recommandations pour un usage moins nocif du portable.
Ces mesures sont aussi importantes pour les personnes qui sont déjà atteintes d’un cancer afin d’éviter toute
influence extérieure qui pourrait contribuer à la progression de leur maladie.

1. N’autorisez pas les enfants de moins de 12 ans à utiliser un téléphone portable sauf en cas d’urgence. En
effet, les organes en développement (du foetus ou de l’enfant) sont les plus sensibles à l’influence possible
de l’exposition aux champs électromagnétiques.

2. Lors de vos communications, essayez autant que possible de maintenir le téléphone à distance du corps
(l’amplitude du champ baisse de quatre fois à 10 cm, et elle est cinquante fois inférieure à 1 m de distance
– voir figure 2).
Dès que possible, utilisez le mode « haut-parleur », ou un kit mains libres,*** ou une oreillette
bluetooth (moins d’1/100e de l’émission électromagnétique du téléphone en moyenne).

3. Restez à distance d’une personne en communication, et évitez d’utiliser votre téléphone portable dans
des lieux publics comme le métro, le train ou le bus où vous exposez passivement vos voisins proches au
champ électromagnétique de votre appareil.

4. Evitez le plus possible de porter un téléphone mobile sur vous, même en veille. Ne pas le laisser à
proximité de votre corps la nuit (sous l’oreiller ou sur la table de nuit) et particulièrement dans le cas des
femmes enceintes – ou alors le mettre en mode « avion » ou « hors ligne/off line » qui a l’effet de couper
les émissions électromagnétiques.

5. Si vous devez le porter sur vous, assurez vous que la face « clavier » soit dirigée vers votre corps et la
face « antenne » (puissance maximale du champ) vers l’extérieur.
6. N’utilisez votre téléphone portable que pour établir le contact ou pour des conversations de quelques
minutes seulement (les effets biologiques sont directement liés à la durée d’exposition). Il est préférable
de rappeler ensuite d’un téléphone fixe filaire (et non d’un téléphone sans fil --DECT-- qui utilise une
technologie à micro-ondes apparentée à celle des portables).

7. Quand vous utilisez votre téléphone portable, changez de côté régulièrement, et avant de mettre le
téléphone portable contre l’oreille, attendez que votre correspondant ait décroché (baisse de la
puissance du champ électromagnétique émis).

8. Evitez d’utiliser le portable lorsque la force du signal est faible ou lors de déplacements rapides
comme en voiture ou en train (augmentation maximale et automatique de la puissance lors des tentatives
de raccordement à une nouvelle antenne relais ou à une antenne distante)

9. Communiquez par SMS plutôt que par téléphone (limite la durée d’exposition et la proximité du corps).

10. Choisissez un appareil avec le DAS le plus bas possible par rapport à vos besoins (le « Débit
d’Absorption Spécifique » mesure la puissance absorbée par le corps). Un classement des DAS des
téléphones contemporains des différents fabricants est disponible sur www.guerir.fr et d’autres sites
internet comme le CRIIREM.
J'ajoute une remarque, le DAS (taux de pénétration dans le cerveau) est communiqué obligatoirement sur la boîte de votre téléphone portable lorsque vous l'achetez, c'est une obligation des constructeurs de téléphones mobiles.

Si vous voulez télécharger l'appel des 20 cancérologues ou le lire dans son intégralité, cliquez ici sur ce lien.

Je vous recommande le livre écrit par le responsable de Robin des Toits, Etienne Cendrier, il ne coûte que 9,90€, les droits d'auteur sont reversés à Robin des Toits, il se lit très facilement. C'est un père de famille qui a commencé à se faire du soucis et qui est devenu alerteur d'opinion.

etiennecendrier

Pour le commander :

http://www.amazon.fr/t%C3%A9l%C3%A9phonie-mobile-devenait-scandale-sanitaire/dp/2268065669

Extraits choisis du Colloque
"Téléphonie mobile, Wifi,Wimax et Santé : état des lieux",
Noël Mamère, Robin des Toits, Pr Dominique Belpomme, André Cicolella, Pr Olle Johansson, Pr Pierre Le Ruz
  Il s'est tenu le 12/01/2009 à l'Assemblée Nationale.


 

Mais surtout restez zen, le stress fait diminuer les défenses immunitaires et le cancer peut mieux se développer...
Dans quel monde vivons-nous?!!!


Commentaires

Poster un commentaire