La Gniaque

Survivante d'un cancer du sein Her2 métastasé au foie en 2006, en rémission jusqu'en 2015 avec des chimios à vie. Je cherche à transmettre de l'espoir à travers mon expérience. Cliquez sur l'image, à gauche.

jeudi 11 février 2010

Contrôle des seins OK

Lundi dernier, 8 février 2010, j'avais rdv pour passer mammographie, échographie et IRM des deux seins. Normalement, c'est plutôt en mars ces contrôles annuels mais comme il fallait les comptes-rendus au chirurgien qui va me faire le lipomodelage le mercredi 3 mars, j'ai avancé d'un mois les rdv.
Je suis partie plus tôt de mon travail pour me rendre à l'hôpital où je suis suivie. J'avais bien précisé avec quel radiologue je voulais faire ces examens. J'ai d'abord eu droit à la mammographie. Pour le sein normal, ça ne me pose aucun problème mais pour le sein opéré, le fait de tirer dessus pour le coincer me provoque des picotements douloureux dans tout le côté gauche de mon corps, c'est extrêmement inconfortable.
J'ai enchainé avec l'échographie, le radiologue m'a déjà rassurée oralement en me disant que tout était normal.
Je me suis rhabillée, je suis repartie dans une salle d'attente pour l'IRM, j'ai été prise avec retard mais j'avais emmené de la lecture pour passer le temps.
Je déteste la position qu'on doit avoir pour l'IRM des seins, je trouve que rester à plat ventre avec le front posé sur une cale est assez contraignant et puis ça dure beaucoup plus longtemps une IRM.

Je redoutais l'injection de produit. En effet, j'ai une aiguille dans le bras, reliée à un produit. La première partie de l'IRM se fait sans le produit dans mon organisme et à peu près vers la moitié de la durée de l'IRM, on m'injecte ce produit pour révéler les cellules cancéreuses. Les dernières IRM que j'ai eues ont été pénibles au moment de l'injection de ce produit, à chaque fois, ça m'avait provoqué des nausées, j'avais vraiment l'impression que j'allais vomir dans le tube où je me trouvais. C'était horrible comme sensation. En fait c'était surtout l'angoisse de penser à ce qu'ils pouvaient voir sur leur écran, les cellules cancéreuses en activité ou rien qui me mettait dans cet état.

Depuis quelques mois, je me sens moins angoissée, je pense moins au cancer. J'espérais que ça aurait une incidence sur ce malaise pendant l'IRM. Avant l'IRM, j'ai quand même demandé si on m'autorisait à y aller en mâchant un chewing-gum mais je n'avais pas le droit. Au moment de l'injection du produit, j'ai focalisé mon esprit sur autre chose, sur ma famille, sur ce que j'avais à faire, j'ai essayé de respirer doucement, de me détendre. Et miracle, j'ai bien eu un goût très désagréable dans la bouche mais pas envie de vomir.
J'étais très très heureuse de ce changement, c'est un signe que je suis moins angoissée.

Le radiologue est venu tout de suite me voir dans mon box et m'a rassurée en me disant que tout était normal.
Je suis allée dans la salle d'attente, j'ai enfin obtenu après un long moment mon compte-rendu. Je suis passée chez ma gynéco qui a ses bureaux à l'étage au-dessus, porter une copie de ces comptes-rendu, puis j'ai traversé cet immense hôpital dans toute sa longueur pour atteindre l'aile de cancérologie et faire pareil avec mon oncologue.

J'ai enfin pu regagner ma voiture, ça faisait 3H que j'avais quitté mon boulot et je suis arrivée chez moi à 19H

Je suis apte au lipomodelage, dans moins de trois semaines...

Je dois encore passer l'échographie cardiaque la semaine prochaine et voir l'anesthésiste, je serai ensuite en vacances, deux jours au boulot et un petit lipomodelage.


Pour plus de détails sur mes lipomodelages :

Bientôt de nouveaux seins, j'en rêve

Ça y est j'ai eu mon lipomodelage

Suite lipomodelage

Second lipomodelage programmé


Posté par IsabelleDeLyon à 14:29 - Cancer : ma Bataille - Commentaires [3] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , , ,

Commentaires

    Contente que l'angoisse peu à peu se fasse plus légère.
    En quelque sorte tu vas commencer une nouvelle phase de ta vie. Une phase dans laquelle tu seras en mesure d'apprécier toutes les bonheurs petits et grands et de reléguer au second plan les désagréments sans importance.
    Je suis heureuse pour toi qui sourit à la vie.

    Posté par kirnette, vendredi 12 février 2010 à 10:59
  • Je suis vraiment très heureuse pour toi, ça veut dire que tu retrouves le chemin de la sérénité et il n'y a pas de meilleure façon d'aborder ton lipomodelage. QUE LA FORCE SOIT AVEC TOI ! Gros bisous

    Posté par Névrosia, vendredi 12 février 2010 à 22:31
  • chouette !

    Très contente pour toi, chaque contrôle ok est une victoire pour nous toutes ! Bon, par contre, la lipomachin, là, je ne te suis pas trop ;o]
    Bah, chacun son truc pour avoir la pêche ;o)
    Méli

    Posté par Méli, lundi 15 février 2010 à 14:38

Poster un commentaire